Vie locale - Elles vont vous faire aimer le néerlandais

Pour la rentrée prochaine, les plus réticents devraient être séduits par la nouvelle méthode développée par Jennifer, Mélanie et Léonie, trois professeurs de l’Institut du Sacré-Coeur.

Bien plus sexy que les ouvrages venus d’un autre temps, « KENDOE » va très certainement taper dans l’œil des élèves mais aussi des profs. De toutes les matières, ce n’est très certainement pas le néerlandais que les élèves préfèrent. Pourtant, au Sacré-Coeur à Mouscron, ils peuvent compter sur un trio qui se bat pour faire aimer la langue de Vondel à ses élèves. Un trio qui planche depuis 3 ans sur une série d’ouvrages qui risque bien de révolutionner l’apprentissage du néerlandais. « Les éditions Plantyn nous ont contactées pour savoir si nous étions contentes de la méthode proposée. L’enquête lancée a démontré qu’il y avait un essoufflement autour de cette matière », souligne Jennifer Jacob, prof de néerlandais depuis 19 ans au Sacré-Coeur.

« En toute franchise, nous leur avons dit que ce n’était clairement plus au goût du jour. Pour ne pas dire obsolète », déclare Léonie, 27 ans, la plus jeune du trio. Les trois femmes feront partie du groupe qui sera choisi pour travailler sur une nouvelle méthode à développer.

une méthode plus sexy

Un travail de titan qui leur a permis de « dépoussiérer » une méthode qui n’était clairement plus sexy et qui n’était plus attrayante pour la majorité des étudiants qu’elle croisait sur les bancs de l’école. « Alors que c’est une matière qui est très importante dans notre pays. Combien de boulot ne demande pas d’avoir des connaissances en néerlandais ? Il était temps d’agir », martèle Mélanie Vandenbulcke qui exerce depuis 11 ans.

Pendant trois années, elles vont, avec une collègue carolo, trouver une méthode qui parle aux enfants. Fini donc d’entendre parler de ce François de 13 ans qui vit à Ecaussines, ma génération comprendra, et place à des sujets plus actuels.

« On a voulu trouver des sujets qui leur parlent. Avec des mises en situation et du vocabulaire plus ciblé, le professeur peut ajouter également ses mots importants, ainsi que des méthodes pour apprendre adapté à chacun. Tout le monde n’apprend pas de la même manière, il y a ceux qui ont une mémoire visuelle, d’autres une mémoire Logico-mathématique, etc.»

Finis les cassettes et CD

Les élèves pourront également dire « tot ziens » aux bonnes vieilles cassettes ou CD. Là aussi, un gros travail a été fait pour faciliter le travail des professeurs et l’apprentissage des étudiants. «L’élève ou le professeur peut se servir de sa tablette et de son smartphone pour avancer. Tout se fait désormais, du moins pour la prochaine rentrée, à partir d’un QR code. Pour les élèves qui ne disposent pas de tout ça, le professeur peut sortir les exercices sur un CD. »

Une plateforme a été créée : les élèves y trouveront le bouquin ainsi que des supports audio et vidéo.

Pour le moment, seuls les tomes 1 et 3 de « Kendoe », disponibles depuis quelques mois, devraient faire leur rentrée en septembre dans les écoles qui auront adopté cette méthode…

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale