Vie locale - L’isolation, pour une maison économe en énergie

Isoler sa maison a de nombreuses fonctions comme la protéger des températures extérieures ou éviter l’humidité mais cela sert aussi et surtout à réduire sa consommation d’énergie et, par conséquent, sa facture de chauffage.

L’isolation est un élément très important dans la construction ou la rénovation d’une maison. Saviez-vous que 25 à 30% des déperditions énergétiques viennent des toitures? Ajoutez-y des déperditions par les portes et fenêtres et certains murs et vous comprendrez pourquoi votre facture énergétique est parfois si douloureuse.

Pour commencer, il faut savoir que la bonne isolation est rigide et qu’elle a une bonne tenue dans le temps. On isole, par exemple, les combles, la toiture et les murs mais on s’attaque aussi à toute une série d’autres éléments (comme les portes ou fenêtres) où des pertes d’étanchéité peuvent venir gonfler la note énergétique.

Pour isoler, on a le choix des matériaux. On demandera bien évidemment conseil à son architecte et à l’entrepreneur. Chaque matériau a ses avantages et inconvénients. La laine de verre, par exemple, est bon marché et offre une bonne isolation thermique et acoustique mais elle apprécie peu l’humidité qui réduit ses performances. La laine de chanvre, un produit naturel, est une matière première renouvelable et écologique qui offre une bonne résistance au feu et à l’eau mais elle est parfois difficile à découper à cause du fait qu’elle est rêche. Notons que si vous souhaitez privilégier des matériaux naturels, le choix ne manque pas: fibres minérales, végétales et animales (laine de bois, chanvre, laine de coton ou de mouton), isolants synthétiques (comme le polystyrème extrudé) ou encore isolants à base de papier recyclé ou de liège.

Le point faible? La toiture

Que choisir? Pour des murs, par exemple, on pense à la laine de verre, à la fibre de polyester ou aux panneaux en fibres de bois ouaté. Pour les combles, on veillera à isoler la charpente (car la chaleur monte, dans un bâtiment) et sous la charpente mais également à prévoir de l’isolant sur le plancher. La toiture peut être un gros point faible de votre habitation. Avant d’en entreprendre la rénovation, regardez et analysez toute une série de détails comme les finitions intérieures et leur état, l’étanchéité des zingueries ou encore la structure principal: doit-elle être simplement adaptée ou rénovée?

Pensez également à isoler votre habitation du bruit: que ce soit les bruits venant de l’extérieur ou le bruit venant de l’intérieur et dont vous n’avez pas envie qu’il se propage à l’extérieur. Or, le bruit peut venir de partout: portes, fenêtres, planchers, murs… Bref, il y a du boulot. Et si votre budget est un peu limité dans le cadre d’une rénovation, sachez que des petites astuces simples peuvent déjà faire diminuer votre facture comme poser un joint isolant en mousse dans le bas des portes. Enfin, n’oubliez pas qu’une maison saine est une maison qui respire. Isoler, c’est bien, mais ventiler est également indispensable pour avoir une maison en bonne santé.

Des aides fédérales et régionales

Si vous envisagez de faire des travaux d’isolation dans votre habitation, il existe une série d’aides pour vous aider financièrement dans cette tâche. Au fédéral, par exemple, une réduction d’impôts est prévue pour une isolation de votre toit. En Wallonie, des aides sont prévues pour isoler le toit, les sols ou même les murs ou encore pour remplacer une menuiserie extérieure.

E.D. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale