Vie locale - Disiz, tête d’affiche du festival Libertad le 27 mai

«Avec tout le respect que je dois aux artistes passés par Verviers en fête, Verviers en couleurs et maintenant le festival Libertad, on n’a jamais fait aussi fort», entame d’emblée l’échevin des Événements. Cet artiste, dont l’identité a été gardée secrète pendant quelques semaines, c’est le rappeur Disiz! «On cherchait quelqu’un qui correspondait aux valeurs du festival que sont le solidarité, l’antiracisme… On a réussi à faire venir le rappeur français et on en est vraiment très fier.» Le Français, artiste engagé dès ses débuts, devrait évidemment attirer les foules bien au-delà de l’arrondissement verviétois, le 27 mai prochain lors du festival. «Si on aime le rap français, Disiz est évidemment un nom qu’on connaît. Mais ça reste de toute façon quelque chose de grand public, de festif», détaille Malik Ben Achour. Il faut dire que ça fait un moment que l’interpète de «J’pète les plombs n’est plus venu dans la région. Il était aux Ardentes à Liège en 2013 et au Ward’in du côté du Luxembourg en 2015. «Mais ça doit être une des premières fois qu’on pourra assister à un concert gratuit dans la région», insiste l’échevin. C’était d’ailleurs l’objectif de la ville. Faire venir un nom qui améliorerait la notoriété du festival. «Le festival Libertad, c’est également d’autres concerts, une conférence sur le populisme, un village associatif, des animations en collaboration avec le centre culturel. Les gens qui viendront voir Disiz pourront se rendre compte de tout ça», conclut-il.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale