Vie locale - AKDT: des stages de souffleur de verre ou de réalisateur cinéma!

C’est une véritable institution pour les tous les artistes en herbe ou confirmés: l’AKDT vient de dévoiler sa programmation 2017. Au menu: 204 stages proposés par 263 professeurs et assistants sur les deux implantations de Libramont et Neufchâteau. Et cela va dans tous les sens! Durant tout l’été, les artistes vont envahir les rues chestrolaises et communiquer leur enthousiasme aux locaux. C’est en effet devenu une institution à Neufchâteau. Les initiés savent que les soirs de beau temps, concerts et animations rythment le parking de l’école de St Michel. Les participants à l’AKDT en profitent pour faire des démonstrations de ce qu’ils ont appris dans la journée. Musique, arts plastiques, danses et musiques du monde ou arts du spectacle, les amateurs trouveront forcément leur bonheur. Dans cette dernière catégorie, les premiers inscrits auront la chance de réaliser leur propre documentaire. «C’est le cinéma du réel donc on n’a que peu de places. Jean-Jacques Péché accompagnera trois binômes dans la réalisation de leur documentaire», précise Marie-Gilles Vander Essen, responsable de la partie «Arts du spectacle». Toujours dans la même catégorie, les stagiaires pourront apprendre à «masser dans la justesse du geste». Une expérience proposée par un professeur local, à savoir Michèle Strepenne de Bertrix.

Fraîchement débarquée dans l’équipe de l’AKDT, Christine Stanczyk a élaboré la programmation de la partie danses et musiques du monde. Elle a notamment axé certains stages sur le Maroc: «On a une première semaine consacrée aux chants polyphoniques. C’est unique en Belgique et uniquement accessible aux femmes. On aura également un stage autour du luth et des musiques traditionnelles marocaines», se réjouit-elle.

De boîte à cigares à guitare

Au niveau des arts plastiques, Manuel Alves Pereira offre un panel de disciplines pour la saison 2017. Grande première cette année, l’académie propose une semaine d’apprentissage pour débuter dans le soufflage du verre. Un savoir ancestral qui se perpétue donc encore aujourd’hui. Mais pour quelques privilégiés seulement car le stage affiche déjà complet.

Enfin, dans la catégorie musique, Vincent Dujardin a dégoté un ancien stagiaire de l’AKDT très talentueux pour animer une semaine autour de la «Cigar box guitar». Le principe est de fabriquer une guitare à trois cordes à partir d’une boîte à cigares. Une fois fabriqué, les participants apprendront à jouer de cet instrument pour le moins original.

L’ensemble des 204 stages est détaillé sur le tout nouveau site internet de l’AKDT: www.akdt.be. Didactique et intuitif, le site permet une inscription rapide en quelques clics mais aussi de garder un historique des sessions qui ont été effectuées. Les tarifs et horaires se retrouvent également sur cette nouvelle page. Dernier conseil: certains stages sont plébiscités, ne tardez donc pas à réserver le vôtre!

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale