Vie locale - Ces nouvelles formes d’allergies qui touchent les Belges

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la moitié de la population occidentale sera sensible aux allergènes communs (poils, acariens, etc.) d’ici 2050.

Le docteur Catherine Mbazoa. « Les nouvelles formes d’allergie sont liées aux importations de la faune et de la flore étrangères. Auparavant, nous ne rencontrions jamais de patients allergiques aux serpents, aux iguanes, aux plantes et aux insectes exotiques. »

Ce boom s’explique aussi par notre vie de plus en plus confinée et aseptisée. On respire moins de bactéries et nos corps cherchent donc des ennemis imaginaires pour renforcer leur système immunitaire. « Dans le monde hospitalier, nous avons dû changer nos gants en raison des allergies au latex. Après quelques mois, les infirmiers sont redevenus allergiques. Cette fois, c était pour les composants chimiques du plastique des gants », explique Catherine Mbazoa.

Autre souci. Nous utilisons de plus en plus de substances chimiques dans nos maisons. « La pollution intérieure est un réel problème », continue-t-elle. « De nombreux Belges deviennent allergiques aux produits odorants comme l’encens, les bougies parfumées, les sprays désinfectants ou les huiles essentielles. »

En plus de la pollution domestique, la pollution atmosphérique augmente les risques d’allergie. « Une particule de pollen mélangée à un air pollué rend la réaction allergique plus forte. Pour être soigné, cela demande plus de médicaments et on entre dans une escalade de traitements », explique la spécialiste du Chirec. « Dans tous les cas, le plus important est de venir consulter dès les premiers symptômes. Plus c’est pris tôt, moins il y a de risque de graves complications comme l’asthme. »

Du côté alimentaire, les allergies ont doublé en cinq ans. Elles sont essentiellement liées aux allergènes présents dans de nouveaux ingrédients. Le dernier répertorié concerne les saucisses qui contiennent de plus en plus souvent de la farine de pois blanc, un liant. Plus étonnant : dans les prochaines années, une allergie devrait exploser, elle sera liée aux... insectes alimentaires qui seront disséminés dans nos plats.

SP - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale