Vie locale - Des places pour tout le monde dans le secondaire

Avec le décret d’inscription unique, tous les élèves entrant dans le secondaire sont sur le même pied d’égalité. Néanmoins, dans certaines régions, certains se retrouvent sans école à quelques semaines de la rentrée des classes. C’est le cas à Bruxelles où l’on recense le plus grand nombre d’enfants «sans école».

L’an dernier, ils étaient près de 300 à Bruxelles contre 10 en Brabant wallon et une petite trentaine en Wallonie. La CIRI (Commission interréseaux des inscriptions) a dû user de son droit d’injonction de création de places pour permettre l’ouverture de 122 places dont une cinquantaine pour la région bruxelloise. Une soixantaine de jeunes inscrits dans l’enseignement secondaire n’ont pas réussi leur CEB (certificat d’études de base), condition sine qua non pour entrer en 1ère secondaire.

Cela va donc permettre de retrouver de nouvelles places pour les étudiants en liste d’attente. Ces chiffres sont en constante évolution et vont inévitablement évoluer pour la prochaine rentrée scolaire 2017-2018. Il n’y a cependant pas lieu de paniquer dans la mesure où des solutions finissent toujours par être trouvées au début du mois de septembre.

Il est compréhensible que les parents et les enfants s’inquiètent de cette situation. Une entrée dans le secondaire est toujours stressante qui plus est quand on ne peut pas intégrer l’école de son premier choix. Il ne peut être conseillé que de visiter plusieurs établissements et d’en choisir 2 ou 3.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale