Vie locale - Près de 92% de réussite au CEB

En juin 2016, 91,18% des élèves ont réussi leur CEB (certificat d’études de base) et ont pu rejoindre la première secondaire. Neuf élèves sur dix ont donc obtenu une cote supérieure à 50% en mathématiques, français et éveil. En math, la moyenne est de 73,16% et en français, elle est de 74,04%. Les résultats en éveil frôlent les 80% (79,25%).

Par rapport à 2015, il y a un léger recul puisque le pourcentage était de 93,11%. La réussite du CEB signifie donc que l’élève a engrangé les compétences minimales à atteindre au terme de la 6ème primaire dans les trois domaines évalués. En cas d’échec ou d’absence justifiée à tout ou partie de l’épreuve, les élèves peuvent obtenir le CEB sur base des résultats obtenus lors de ses deux dernières années scolaires. La décision d’octroyer (ou pas) le CEB revient à l’école primaire.

Les parents de l’élève auquel l’octroi du CEB a refusé à la possibilité d’introduire un recours contre cette décision. Il est toujours difficile d’évaluer le niveau des questionnaires. Certains estiment qu’ils sont trop faciles et que cela ne prépare pas les enfants à affronter le secondaire.

Comme le rappelle la fédération Wallonie-Bruxelles, ces épreuves évaluent si les élèves ont acquis les compétences attendues à la fin des 6 années de primaire. Ces épreuves ne servent pas à garantir la réussite de la première secondaire.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale