Vie locale - Bien choisir son matelas pour des nuits réparatrices

Beaucoup de choses se disent sur cette matière. Il n’est pas toujours évident de se faire une opinion et d’effectuer le bon choix. Ainsi, les matelas durs sont bons pour les maux de dos tandis que les matelas mous seraient meilleurs pour les sportifs. En fait, la grosse difficulté est qu’il n’existe pas de critères précis pour s’orienter vers l’une ou l’autre solution. «Cela dépend vraiment de votre morphologie et de divers facteurs physionomiques» explique Marc, vendeur dans le domaine. Il n’y a pas que le matelas qui joue un rôle mais il faut aussi tenir compte du sommier qui sera placé en dessous.

«Je dirai que le poids de la personne est un facteur important. Plus vous êtes «lourd» et plus le matelas devra être ferme. Cela facilitera le bon maintien de votre colonne vertébrale. Il faut également savoir qu’au cours d’une nuit, nous changeons souvent de position. Je vous conseille donc d’effectuer quelques petits tests simples. Allongez-vous d’abord sur le dos et essayez de passer votre main entre vos reins et le matelas. Si vous y arrivez, c’est que votre matelas est trop ferme. Basculez ensuite sur un côté. Si ce passage nécessite un effort, c’est que votre matelas est trop mou» ajoute Marc.

Un individu mince choisira plus facilement un matelas assez souple.

Il s’agit donc de trouver le bon compromis qui vous conviendra le mieux. «Effectivement et ce n’est pas toujours facile de savoir exactement ce qui est l’idéal. Quand une personne dort sur un matelas trop ferme, c’est le bassin et les épaules qui sont soutenus et pas le reste. Le corps va donc ajuster les autres parties du corps pour qu’elles pèsent sur la surface. Cela peut entraîner des maux de dos et un manque de confort qui peut vous inciter à changer plusieurs fois de position au cours de la nuit». Un matelas trop mou peut entraîner des réveils fréquents «Comme dit lors du petit test à effectuer, vous aurez des soucis pour vous tourner sur le côté. Si cette manœuvre est délicate, cela risque de vous réveiller à plusieurs reprises et donc de vous faire passer une mauvaise nuit». Pour celles et ceux qui dorment toujours dans la même position, votre matelas s’usera plus vite d’un même côté. Il vous est donc conseillé de le retourner régulièrement ce qui prolongera sa durée de vie. L’idéal est à chaque changement de saison.

La situation a encore tendance à se compliquer pour les personnes en couple. «Surtout si chacun a besoin d’un matelas différent. La meilleure solution est de choisir un même sommier mais deux matelas séparés ou deux sommiers différents (et deux matelas). Je préconise forcément un achat en magasin avec dans certaines enseignes des possibilités d’essais sur une certaine période. Cela facilitera le bon choix».

Enfin, pour terminer ce petit comparatif qui vous donnera peut-être des pistes, il ne faut pas oublier que le choix d’un bon oreiller peut s’avérer judicieux. Il est même un élément essentiel pour éviter des maux divers. Mal choisi et non adapté, il pourra entraîner une mauvaise position de la tête et du cou et donc un mauvais alignement du corps. Résultat, des risques de torticolis, de maux de tête, des raideurs…

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale