Vie locale - Vive le home made

Des objets pour orner sa maison

C’est dans la décoration que l’on trouve le plus d’objets réalisés. Ceux qui peuvent travailler le bois se verront offrir de nombreuses opportunités. Cela peut aller de la rampe d’escalier au petit bibelot à disposer sur la table ou la cheminée. « Je voulais installer une rampe d’escalier et les modèles que je trouvais en magasin ne me convenaient pas. Muni d’un tour à bois et d’expérience dans le travail du bois, j’ai tout d’abord dessiné mon projet sur papier. Au fil du temps, il s’est affiné pour déboucher sur un dessin concret. Le fait de ne pas devoir faire appel à un professionnel m’a permis d’économiser pas mal d’argent. Cela a aussi pour conséquence que j’ai pu acquérir une matière première plus onéreuse car je ne devais pas payer de main d’œuvre. Résultat, une rampe unique que personne d’autres ne possède. Avec les chutes, j’ai pu réaliser des étagères qui suivent forcément avec la rampe » explique André, bricoleur expérimenté.

Le succès des objets de récupération

Les amateurs de brocante et d’objets anciens n’hésitent pas à chiner et à ramener différentes choses qui leur serviront de base pour réaliser des bricolages inédits. Christian, roi de la récup nous livre quelques idées : « Des bouteilles en verre à la jolie silhouette dont on a coupé le culot pour faire passer des ampoules peuvent faire des lampes ou des lustres très tendances. Des clés « Allen » tordues ou de vieilles fourchettes pliées peuvent être recyclées comme porte-manteaux. Une vieille roue de vélo sur laquelle j’ai fixé un système d’horlogerie est devenue une horloge originale. J’ai déjà utilisé une vieille échelle en bois pour en faire des étagères pour ranger vos livres ». Un vieux téléviseur recyclé en aquarium, des photophores réalisés avec de vieilles boites de conserve. Nous avons toutes et tous de vieux objets qui traînent au fond du grenier ou d’une remise. « J’ai rencontré un monsieur qui avait récupéré d’anciennes coques de phares de Citroën 2 CV et qui en a fait des lampes de chevet. Il a présenté son travail lors d’un marché artisanal. En moins d’une heure, il avait tout vendu. Il en a été très surpris et très fier » conclut Christian. Comme quoi, imagination et savoir-faire peuvent incontestablement faire bon ménage.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale