Vie locale - Le Repair Café a soufflé ses 2 premières bougies

Un des responsables, Joseph Pirson, explique que de plus en plus de personnes sont persuadées que l’on peut réduire les gaspillages de toutes sortes, notamment des objets de la vie courante. C’est ainsi que plus de 100 associations ont vu le jour en Belgique pour organiser un Repair Café. Des bénévoles mettent leurs compétences en commun, et souvent leur outillage, pour procéder à des réparations dans divers domaines comme l’électroménager, la couture, l’informatique ou encore les vélos et les jouets. La réparation se fait en présence de la personne qui vient avec quelque chose à réparer, ce qui est l’occasion de partager des savoirs, d’avoir des échanges informels et de nouer de nouvelles relations.

Chaque premier samedi du mois

C’est en novembre 2014 que le projet d’un Repair Café à Annevoie a été lancé. Une vingtaine de personnes ont convenu de démarrer le projet en mars 2015. Il a lieu chaque premier samedi du mois de 14 h à 17 h, dans des locaux des Courtils, au centre d’Annevoie. Il vient donc de fêter son deuxième anniversaire.

En plus des réparations habituelles, certains samedis sont consacrés à un domaine particulier en fonction de l’année. C’est le cas pour les réparations des vélos et des outils de jardinage au printemps, du petit mobilier en été, des jouets et des guirlandes de Noël en automne. Il arrive même qu’un remouleur vienne donner un coup de main.

Près de 250 interventions

D’une manière générale, il y a en moyenne une vingtaine d’interventions par séance, soit quelque 250 interventions en deux ans. On compte environ 90% de réparations réussies. Mais il arrive que certains objets ne soient pas réparables, soit parce que les pièces de rechange ne sont plus disponibles, soit parce que certains appareils sont sertis et donc «inaccessibles», ou encore ceux dont l’électronique est trop sophistiquée.

Des bénévoles de l’ACRF assurent l’accueil et le secrétariat. Elles proposent café et collations à un prix démocratique et un cochon-tirelire peut recevoir les contributions laissées à l’appréciation de chacun

Le Repair Café d’Annevoie s’autofinance pour son fonctionnement habituel mais il a pu bénéficier d’une aide financière de la coopérative agricole CERA pour acheter du mobilier et pour monter une cuisine avec du matériel de récupération. Il poursuit la recherche d’un financement pour disposer d’outillage propre et remplacer celui qui est amené chaque samedi par les bénévoles.

Informations auprès d’Annie Nysten (ACRF 071.79.93.45) ou de Joseph Pirson (Courtils 0477.221.211 – courtils@skynet.be).

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale