Vie locale - Des cadeaux pour les papas casse-cous

Si certains enfants aiment miser sur des valeurs sûres, d’autres ont par contre des idées plein la tête pour procurer des sensations uniques à leur père.

Le premier cadeau qui nous vient à l’esprit est le saut à l’élastique ou en parachute. C’est le cadeau rêvé pour les personnes à la recherche de sensations et d’adrénaline. « Quelques conditions sont cependant à respecter. Il y a une condition de poids. Pour un saut en tandem, il ne faut pas dépasser 95kg. Si vous choisissez de sauter en France, vous devrez présenter un certificat médical ce qui n’est pas le cas en Belgique. Le saut en tandem, donc avec un moniteur, est une bonne manière de découvrir la discipline. Pendant 50 secondes, vous serez en chute libre accroché à votre moniteur à plus de 200 km/h. Puis, le parachute se déploie et durant 5 à 6 minutes, vous admirerez le paysage d’une manière totalement inédite. Votre moniteur vous prend en charge et choisira avec vous le matériel le mieux adapté. Il vous expliquera ensuite tout le déroulement de la séance (position à adopter dans l’avion, à la sortie, en vol…). Des restrictions sont cependant émises pour les problèmes cardiaques, de circulation et d’épilepsie » explique Philippe, parachutiste.

De toutes les expériences « grands frissons », le saut à l’élastique est sans conteste celle qui procure le plus d’adrénaline. Sauter dans le vide avec pour seul équipement un baudrier de sécurité relié à un élastique est une expérience unique et qui ne sera jamais oubliée. Cette pratique est encadrée par une équipe de professionnels qui sauront vous expliquer les consignes à respecter pour garantir votre sécurité.

Le saut s’effectue d’un pont ou d’une grue placés à plus de 100 mètres du sol.

Le vol en montgolfière et en ULM

Un vol en montgolfière est un cadeau original qui permettra de découvrir de magnifiques paysages tout en étant porté au gré du vent. « La principale caractéristique est la sécurité qui est une priorité pour tous les aérostiers. Les conditions météorologiques doivent être optimales pour que nous puissions décoller. En général, nos passagers participent aux opérations de gonflage. Quand le ballon est prêt, vous montez dans la nacelle et c’est parti pour une heure de vol » explique Benoît. Vous prendrez de l’altitude sans vous en rendre compte et vous ne ressentirez ni de grosses différences de températures, ni le vertige. Comme la montgolfière n’est pas en contact avec le sol, pas de vertige. Après l’atterrissage, vous aiderez à replier le ballon avant de déguster une coupe de champagne. Il est aussi possible de participer à un vol en ULM. D’une durée minimale de 15 minutes, vous pourrez survoler une région et disposer d’une autre perspective pour des lieux chargés d’histoire. « Il est rare qu’une personne éprouve le vertige à bord d’un ULM. Nous y sommes cependant attentifs et n’hésitons pas à écourter le vol en cas de problème. En général, le premier baptême en ULM s’effectue par beau temps, histoire d’éviter un tangage excessif. Il convient de prévoir des vêtements chauds car vous découvrirez vite que la température est beaucoup plus basse en altitude » explique Pierre, pilote.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale