Vie locale - El biète arrive! In vlà co pou une semaine!

La Ducasse de Mons revête un caractère particulier pour tous ceux qui y sont passés un jour: personne n’est indifférent devant la liesse populaire qu’elle génère. Chaque année, ils sont plus de 200.000 personnes à se presser jusqu’à Mons et sa grand-place. Avec dans la tête ce refrain inoubliable: «C’est l’doudou c’est l’mama! C’est l’poupée, poupée, poupée!». Pendant une semaine, la ville se transforme, comme le rappelle le bourgmestre Elio Di Rupo: «Elle entre en transe et les cœurs de tous les Montois battent à l’unisson.»

Plusieurs nouveautés à signaler

Cette année, plusieurs nouveautés sont à signaler. Des nouveaux font leur entrée dans l’arène: l’étalon Condé devient l’inséparable comparse de saint-Georges, à la place de Rio décédé à l’automne dernier, de façon inopinée, et Hugo, garçonnet de 11 ans devient le nouvel ennemi d’el biète lors du Petit Doudou. Mais pas seulement.

Une autre nouveauté est très attendue: le festival «Mons en fanfares». Pascal Lafosse, échevin des Fêtes, commente: «La programmation du lundi et du mardi soir sera différente. Notre volonté est d’offrir aux Montoises et aux Montois une soirée musicale festive le lundi et de proposer le mardi un show musical ponctué d’un final pyrotechnique pour lancer en seconde partie de soirée le feu d’artifice de clôture. A noter également que des prestations sont prévues en centre-ville, en après-midi les dimanche, lundi et mardi!» Pas moins de onze fanfares sont annoncées elles regroupent 218 musiciens. De nombreuses nations seront représentées: l’Italie, la Belgique, la France, etc. Au total, ce sont 27 concerts qui seront assurés dans les rues de Mons mais aussi dans toute l’entité.

La fête s’ouvrira donc comme à son habitude avec «Le Doudou s’ouvre partout». Le lendemain, place au concert de Sud Radio. Au programme? Puggy, The Arcadians, Mister Cover et Ozark Henry. Le reste du programme se déroulera sans trop de changements: Retraite aux flambeaux, Procession, Montée du Car d’Or et combat dit Lumeçon, on ne change pas une formule qui gagne.

Le public pourra profiter de nouvelles installations: des poubelles géantes, hautes de 2 mètres. Warvin, un artiste, les a customisées. Ou plutôt colorées. Un concours est organisé: il suffit de se prendre en photo ou de réaliser une vidéo lorsque vous jetez des déchets dans ces boites. De nombreux prix sont à remportre.

Une sécurité renforcée

Mais aucune fête maintenant ne peut se concevoir sans mesures de sécurité. A Mons, comme ailleurs, les sacs à dos seront interdits. Les femmes devront se contenter du sac le plus petit qui soit. Des fouilles aléatoires seront possibles. Différents dispositifs de sécurité seront placés. Leur rôle est d’empêcher les éventuelles attaques avec un engin bélier. Des caméras seront opérationnelles à de nombreux endroits de la ville.

Mais que toutes ces mesures ne vous empêchent pas de faire la fête. Le Doudou, ce n’est qu’une fois par an! Malheureusement.

Sandra Zatloukal - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale