Vie locale - La Ferme du Quartier a enfin été vendue

Depuis presque un an, la Ferme du Quartier, qui abritait à la fois un hôtel, des logements et un restaurant, était inoccupée. Appartenant à la famille Bourgeois, le bâtiment était en vente depuis septembre 2016, au prix de 1,95 million d’euros. Elle a enfin trouvé acquéreur voici quelques semaines. Selon l’agence immobilière Nam Property, chargée de la vente, le nouveau propriétaire a acheté l’entièreté du bâtiment. Le compromis de vente a été signé, mais pas encore l’acte de vente.

Cet établissement cher aux Namurois risque de changer de visage. Le propriétaire prévoit d’introduire un permis de rénovation. «On a appris qu’elle était vendue et qu’elle sera rénovée pour en faire une dizaine de logements. Par contre, je ne pense pas qu’il est prévu d’exploiter le restaurant et l’hôtel. Le propriétaire prévoyait tout de même un espace restauration qu’il louerait. Les travaux ne débuteront pas avant deux ans», explique une voisine de l’établissement.

La Ferme du Quartier est bien plus qu’une simple ferme, elle possède un terrain de 80 ares, une petite maison de deux chambres, ainsi que 4 appartements de 85 m2. Elle dispose aussi d’une partie «hôtel» dans une annexe. Cette dernière possède dix chambres d’hôtel.

L’avenir du restaurant encore incertain

Nous avons contacté la Ville de Namur afin d’en savoir plus sur ce projet. «Aucun permis n’a encore été introduit, mais une première esquisse a été présentée à la Ville. Le nouveau propriétaire a sollicité un avis de principe par rapport à la faisabilité du projet, qui n’est pas encore formalisé. En février, le collège a répondu favorablement à cette demande», explique Stéphanie Scailquin, l’échevine en charge du Logement et de l’Urbanisme.

Cet avis de principe concerne la partie «logement» de la Ferme du Quartier. «C’est surtout la partie «ferme», en forme de L, qui est concernée par le projet. Pour ce qui est de l’hôtel et du restaurant, on ne dispose pas d’information car aucune demande n’a été faite à ce sujet.»

Le couple Massinon, qui occupait la Ferme de l’été 2015 à l’été 2016, estimait qu’il pouvait exploiter le restaurant et l’hôtel tel quel. Ce dernier a d’ailleurs été rénové en 2011.

Le nouveau propriétaire, un certain M. Courtois, prévoit d’en faire du logement privé. Et il s’agit là d’un projet de taille. «Il veut rénover trois ailes pour en faire des logements et construire une aile supplémentaire. Il est aussi prévu que les deux maisons existantes au sein du site soient rénovées, et qu’une nouvelle maison soit créée. Des appartements et une habitation trois chambres s’ajouteront au site. Comme la Ferme est située au cœur de Bouge, c’est un point positif pour le logement. Elle pourra accueillir des grandes familles, et les logements seront accessibles aux personnes à mobilité réduite», poursuit l’échevine.

Solliciter un avis de principe est une étape fréquemment réalisée par les propriétaires d’un bien. «Cela permet de connaître l’avis général de la Ville et d’ainsi avoir une ligne de conduite avant d’introduire une demande de permis.»

Nul doute que la clientèle du restaurant de la ferme espère pouvoir y manger de nouveau.

LM. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale