Vie locale - À 22 ans, elle lance son élevage de chèvres

Ce samedi 13 mai, Romane Lebelle, une jeune habitante de Baelen, a réalisé son rêve. À 22 ans, la jeune femme a ouvert «La loge aux chèvres». Il s’agit d’un élevage de chèvres et d’un atelier de production de fromages. «Déjà lorsque j’avais 15 ans, je savais que je souhaitais devenir agricultrice. Mais avec les vaches, c’est assez compliqué. Il en faut beaucoup et l’investissement de départ est important», se souvient la jeune femme de 22 ans.

Après des études en agronomie à l’Institut Provincial d’Enseignement Agronomique de La Reid, la Baelenoise a effectué plusieurs stages dans des chèvreries fromageries en Belgique et à l’étranger (notamment dans le Massif central en France). «Après ces stages, je me suis dit que si je voulais en faire mon métier, il fallait investir et acheter mes propres chèvres», raconte Romane, avant de poursuivre. «Trois jours après avoir acheté 13 chevrettes, j’ai vu une offre d’emploi dans le Brabant wallon et j’ai accepté un job à temps plein.»

Durant un an, en attendant que ces biquettes produisent du lait, Romane a donc travaillé dans cette chèvrerie fromagerie. Une année de travail qui lui a permis d’acquérir une expérience certaine.

Depuis quelques mois, elle s’est lancée en tant qu’indépendante complémentaire. Elle travaille tous les matins dans un magasin bio et en plus, Romane élève ses chèvres et produit différentes sortes de fromages. «Tout est fait sur place. Les chèvres broutent l’herbe de la prairie, rentrent dans l’étable qui a été construite à cet effet et deux fois par jour, je les trais. Pour le moment, je fais cela à la main.»

Il faut compter environ une heure de travail par traite. La jeune agricultrice transforme ensuite les quelque 25 litres de lait récoltés en divers fromages ainsi qu’en maquée et autres yaourts à base de lait de chèvre.

Des produits commercialisés depuis ce samedi 13 mai dans son petit commerce situé Levée de Limbourg, tout comme son étable et son atelier de transformation. La jeune femme sera également présente au marché de Verviers.

Elle espère ainsi faire découvrir ses produits et peut-être un jour vivre de sa passion.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale