Vie locale - La fontaine secrète au centre de la place Verte restera définitivement à l’arrêt

Un jet d’eau puissant par-ci, un jet discret à hauteur de genou par-là: tout cela appartient au passé sur la fontaine secrète au centre de la place Verte de Verviers qui restera sèche cet été. Et tous les suivants aussi d’ailleurs. Le clap de fin de cette attraction humide verviétoise, on le doit à plusieurs millions d’euros promis à la ville de Verviers pour rendre son centre-ville plus convivial. D’ici la fin de l’année, des vues architecturales de la future place Verte de Verviers seront dévoilées.

C’est le bureau d’architectes Baumans-Deffet en association momentanée avec le bureau d’études Greisch qui est lauréat du marché «Verviers, ville conviviale» – rénovation des espaces publics du centre-ville. Baumans-Deffet, ce sont des habitués en région verviétoise. On leur doit le site Interlac à Dison, la future place Marie-Thérèse devant le centre administratif de Herve et le projet porte de Heusy, à côté du palais de justice.

«Dans le cahier des charges, on a demandé une place de plain-pied, la suppression de la halle aux commerçants tout en intégrant les trois marchands actuels de façon moderne dans la nouvelle place, détaille Hasan Aydin, échevin des Travaux. On veut aussi une place Verte qui porte mieux son nom, avec davantage d’espaces verts.» Les premières esquisses sont attendues à la fin de l’été. Et, c’est clair, depuis des mois déjà, la fontaine secrète sera rayée de la carte de la nouvelle place. En attendant la concrétisation des travaux, elle devrait même rester définitivement à sec, a-t-on appris cette semaine. «Plusieurs pompes sont défectueuses, reconnaît l’échevin Aydin. À cela s’ajoute un problème de sécurité puisque des dalles sont cassées ou déchaussées. Vu les investissements futurs à cet endroit, on ne va pas investir de l’argent pour assurer la mise en service d’une fontaine qui va disparaître.»

Sauf miracle, ç’en est donc fini des jets d’eau place Verte. Depuis quelques années déjà, des panneaux d’avertissement avaient été posés à proximité de la fontaine pour rappeler qu’il est interdit d’y courir, d’y jouer, le tout pour des raisons de sécurité.

Deux autres fontaines, celle de la Grâce devant La Chocolaterie Darcis et la fontaine Marabout, rue de Limbourg, attendent des travaux pour pouvoir cracher à nouveau de l’eau. Mais ce n’est qu’une question de jours ou semaines avant qu’elles ne refonctionnent. Prochaine sur la liste des travaux: la fontaine David qui trône à l’extrémité de la place Verte. «On voudrait la remettre en fonctionnement rapidement», annonce l’échevin Aydin, conscient que la présence d’eau au centre-ville durant l’été est appréciable.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale