Vie locale - Sur quel véhicule apprendre à conduire ?

Difficile de répondre à cette question car tout dépend du véhicule de votre guide qui est bien souvent l’un des deux (ou les deux) parents. Dans les ménages qui possèdent deux véhicules, c’est souvent sur le 2ème que le jeune effectue son apprentissage. Ce dernier est souvent moins puissant, plus petit donc plus adapté à l’apprentissage des manœuvres et de la conduite sur route. Les plus gros véhicules offrent cependant davantage d’aides à la conduite : « Si le véhicule dispose de capteurs, d’une caméra de recul et de toute autre aide à la conduite, il peut être intéressant de l’utiliser pour l’apprentissage. Vous aurez le droit d’utiliser ces aides le jour du passage de l’examen. Je vous conseille cependant d’apprendre aussi sur un véhicule sans aides à la conduite car celui que vous achèterez par la suite sera peut-être moins équipé que celui qui vous a servi à faire vos premières armes » explique Antoine, moniteur d’auto-école.

Selon mon humble avis, il est préférable d’utiliser un véhicule qui n’est pas trop puissant car les jeunes auront sans doute tendance à enfoncer le champignon alors qu’ils n’ont pas encore suffisamment d’expérience pour maîtriser cette puissance.

D’autres familles en profiteront pour acheter un véhicule qui servira à la fois au nouveau conducteur et comme deuxième voiture du ménage. L’utilisation que vous en ferez sera un critère important pour le choix. Outre le budget à définir, si vous allez rouler en ville pour aller au cours, vous serez sans doute plus à l’aise avec un véhicule plus petit et plus maniable. Si vous choisissez de vous tourner vers le marché de l’occasion, assurez-vous que le véhicule soit conforme en matière de sécurité et qu’il réponde aux critères exigés par les assurances.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale