Vie locale - Une élection d’une miss ronde pour le Hainaut est organisée

Une élection pour les femmes qui ont des formes, ça n’existe pas qu’en France.

Ces concours de beauté percent tout doucement en Belgique, et plus particulièrement dans la région. Gaétan Lelong, photographe, est spécialisé dans les modèles rondes. Son épouse Stéphanie Brognez a d’ailleurs été élue Miss ronde en Belgique francophone!

Cette année, il met en place une élection où non seulement les votes des internautes comptent, mais surtout celui du jury! La particularité: il n’y aura pas de public.

Cette année, 15 candidates sont en lice pour obtenir le titre de «Miss ronde attitude». Cette élection est ouverte aux candidates de tout le Hainaut. Parmi les participantes, quelques-unes de la région: Romina, de Frameries, Laura, de Colfontaine, Cindy de Dour, Angélique de Tertre et Candice de Jemappes (lire ci-dessous).

«En 2015, Stéphanie, mon épouse, a participé à l’élection de ‘Miss ronde Belgique francophone’. C’était organisé par un important site français qui regroupe 15.000 personnes. Elle a gagné. Suite à ça, on a reçu beaucoup de demandes pour créer un concours en Belgique. Car, à part ‘Miss plus size Belgium’, il n’existe pas grand-chose. Donc on a lancé «Miss ronde attitude» l’année dernière.

Mais les votes n’étaient que sur internet et via un jury. Cette année, on innove avec une élection en deux parties. Du 15 avril au 15 mai, les internautes peuvent voter pour leur candidate préférée en allant ‘aimer’ la photo de la candidate sur notre page Facebook. On totalise les points et ça représente 10% de la note finale. Ensuite, les candidates rencontrent le jury, mais il n’y aura pas de public. L’élection sera diffusée en direct sur Youtube», explique le Quaregnonnais Gaétan Lelong.

Loin des paillettes des autres concours de Miss, l’organisateur a voulu rester dans la simplicité.

«On n’a pas le fond de caisse suffisant pour organiser une grande élection. Et puis, les candidates craignaient de devoir faire un spectacle. Et comme le concours est ouvert à toutes les femmes, mamans, femmes actives… C’était difficile d’imaginer organiser des répétitions pendant un mois…»

Le 20 mai, les 15 candidates devront passer trois épreuves: «D’abord, un shooting photo avec moi. J’estimerai le potentiel de modèle photo de chaque candidate et je donnerai une note. Ensuite, elles défileront devant le jury dans 3 tenues différentes. Pour finir, un entretien de 7 minutes pendant lequel le jury discute avec la candidate. Ça peut être des questions personnelles comme des questions de culture générale», indique Gaétan Lelong qui ne fera pas partie du jury.

À gagner: un book professionnel de mannequin, l’entrée dans une agence, la couronne, l’écharpe et des petits cadeaux des partenaires.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale