Vie locale - 50 ans de tourisme social au Floréal

«Pour ses cinquante ans, le Floréal s’est offert une nouvelle réception.» D’un geste, Monique Magonette, la directrice invite à découvrir cette touche de modernité qui a pris ses quartiers dans le hall d’entrée.

Ces travaux s’ajoutent à la rénovation – fin 2016- des salles de bain des 77 chambres que comprend le complexe hôtelier. D’ici la fin de l’année, les différents bars et restaurants seront aussi relookés «aux couleurs Floréal». Et en septembre, un espace «vélo» sera aménagé. «Les cyclistes pourront y laver leur vélo et y effectuer de petites réparations. Il y aura aussi des douches à leur intention.»

L’aspect social toujours privilégié

Aujourd’hui encore, le «tourisme pour tous» reste un leitmotiv fort du lieu et de son propriétaire, la Centrale Générale de la FGTB. En 1967, lors du rachat, l’objectif avoué était déjà bien clair. «Il s’agissait de transformer l’ancien hôtel de luxe en «centre de vacances ouvrières»,» rappelle Monique Magonette.

Cinquante ans plus tard, le bâtiment est toujours entre les mains de la FGTB et il a pris une certaine envergure. Cela notamment depuis 1987, année où une série d’appartements ont été construits. Depuis, le Floréal est devenu un «groupe» et rien qu’à La Roche, il dispose également de plusieurs campings pour compléter son offre. «La gestion est toutefois indépendante de la nôtre,» précise encore la directrice.

Ce déploiement des activités n’a toutefois pas occulté l’aspect «social» privilégié au départ. «Nous proposons toujours des formules spécifiques pour des personnes disposant de petits budgets. Nous travaillons régulièrement avec les CPAS. Par ailleurs, nous avons aussi des formules destinées aux personnes seules, aux PMR…»

Accessible à tous

Avec ses deux tours, la bâtisse principale a plutôt fière allure. «Mais cela lui donne un air tellement prestigieux avec sa grande allée que certains n’osent pas toujours franchir la porte.» L’établissement est pourtant accessible à tous. «Tout le monde peut venir prendre une consommation ou un repas chez nous.»

Afin que cela soit effectivement le cas, l’entrée sera repensée. «Nous comptons aménager un parc avec un banc pour inviter les promeneurs à se poser, à venir y faire un brin de lecture…»

Ces travaux sont prévus pour début 2018. À cette même date également, les touristes pourront découvrir le nouveau salon proposant des crêpes et des glaces. Enfin, un espace bien-être, aménagé au sous-sol, viendra compléter les travaux programmés.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale