Vie locale - «La Trêve2» sera tournée en partie à Marche

Le tournage de la série «La Trêve» – saison 2 – va bientôt démarrer. Et une nouvelle fois, ses caméras s’installeront en partie dans la province de Luxembourg. À Marche, notamment, où le tournage pourrait déjà démarrer à la mi-juin.

D’ici la mi-octobre, d’autres scènes devraient également être tournées à Lessines et à Bruxelles. Il est en outre prévu que l’équipe de tournage revienne à nouveau à Marche en août ou en septembre en fonction des besoins de la production.

Il semble désormais acquis que l’acteur Yoann Blanc sera à nouveau de la partie. Il devrait logiquement reprendre le rôle de l’inspecteur Yoann Peeters. Inspecteur qui serait, cette fois, chargé d’aider la psychologue de la série à innocenter un jeune homme victime selon cette dernière d’une erreur judiciaire.

Dans la cité du Grand Georges, on se prépare à accueillir l’équipe de tournage. Une équipe dont un des membres – le régisseur général, Nicolas Jacob – est lui-même originaire de Marche.

«Sur cette série, je suis chargé de toute l’organisation du tournage proprement dite. Cela que ce soit au niveau des lieux de tournage que des besoins techniques ou des demandes de la mise en scène», commente l’intéressé.

Sa connaissance de la région de Marche a-t-elle pesé dans la balance? «Pas vraiment car des repérages avaient déjà été effectués avant que je ne sois impliqué dans cette fonction mais il est vrai que comme je connaissais les lieux, les recherches ont été plus aisées. À Marche, nous avons été particulièrement bien accueillis par la commune.»

De nombreux figurants

En ce début de semaine, le bourgmestre André Bouchat et son Collège viennent d’ailleurs d’approuver les demandes formulées par la production.

«Il s’agissait surtout de se pencher sur les autorisations nécessaires. Mais vraisemblablement pour ce tournage, aucune route ne devra être coupée», souligne le maïeur.

Ce dernier se réjouit d’ailleurs «de voir qu’on vient désormais filmer en Wallonie. Cela nous permet d’avoir une existence culturelle plus importante.»

Dans la région de Marche, il est prévu qu’une scène soit tournée en pleine nature. Mais pas que. La production a aussi jeté son dévolu sur une propriété locale. Certaines façades pourraient en outre être filmées.

L’équipe de tournage pourra aussi compter sur de nombreux figurants de la région. L’appel lancé voici peu par Helicotronc, le producteur principal, a remporté un tel succès que des choix devront être posés. Et que toutes les candidatures ne pourront malheureusement être retenues.

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale