Vie locale - Christian Jamart, un prolifique auteur de polars

Longtemps journaliste, désormais à la retraite, le Liégeois Christian Jamart, qui a aujourd’hui 70 ans, s’est reconverti dans l’écriture de polars, avec un rythme soutenu de publication, un par an en moyenne. Son nouveau roman, sur lequel il travaille, se passera dans le cadre du CHU du Sart Tilman…

Christian Jamart a longtemps été le rédacteur en chef du magazine de la Chambre de commerce et d’industrie de Liège. Depuis sept ans, il a pris sa retraite.

Et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il sait occuper son temps libre: il a déjà publié quatre romans policiers mettant en scène le même héros, un flic liégeois du nom d’Edvald Schreyer.

Mais le nouveau roman qu’il est en train d’écrire, et dont le cadre principal sera le CHU du Sart Tilman, fait des infidélités à son héros, puisque celui-ci, pour une fois, n’y apparaîtra pas…

Né aux Vennes

Né dans le quartier des Vennes en 1947, dans une maison située en face de l’église Saint-Vincent, Christian Jamart a exercé plusieurs métiers: responsable chez Texter, employé import-export chez General Electric Medical à Loncin, puis dans la comptabilité à la FN Moteur, devenue depuis lors Techspace Aero, puis Safran Aero Boosters.

Puis il a changé d’orientation et est devenu journaliste, plus précisément rédacteur en chef du magazine de la Chambre de commerce et d’industrie de Liège.

Il y est resté vingt ans avant de prendre sa retraite.

sur les traces de Simenon

Mais il a toujours eu le virus de l’écriture, de la poésie d’abord, de la prose ensuite. Avec succès puisqu’en 1987, il a obtenu le «Prix du Centre d’Etudes Georges Simenon» pour son roman «Victor».

Six ans plus tard, il a figuré parmi les lauréats du journal La Meuse pour une nouvelle intitulée «Les quatre murs», réalisée à partir d’un plan de Simenon, lors de l’exposition «Tout Simenon» organisée à Liège en 1993.

Depuis sa retraite, il a créé le personnage d’Edvald Schreyer, un flic liégeois qui va évoluer et se muer en détective privé, et que ses lecteurs peuvent retrouver dans quatre aventures: «Le masque de la mort», «Révélations post mortem», «Adieu mon trésor», et «Marée rouge», paru l’an dernier.

Actuellement, il est donc en pleine écriture d’un nouveau roman, sans son héros fétiche, et qui trouve son cadre au CHU du Sart Tilman.

Tous les romans de Christian Jamart, à recommander aux amateurs de polars, et aux amoureux de Liège pour le premier, «Le masque de la mort» peuvent être commandés via amazon.fr

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale