Vie locale - Flémalle voit grand et veut se doter d’une image moderne

Flémalle, comme d’autres communes de la vallée mosane, a subi le déclin industriel. Mais, depuis quelques années, la ville veut se doter d’une image moderne et d’une identité forte.

Sophie Thémont, bourgmestre f.f.: «Pour ce faire, nous avons d’abord adopté, en février 2013 et à l’unanimité du conseil communal, un Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), suivi, en octobre 2013, d’un masterplan

Celui-ci a identifié comme zone principale le centre de Flémalle, sans oublier les autres zones toutes proches. Ce masterplan s’impose désormais aux investisseurs privés, notamment dans son objectif de densification du bâti.

«Aujourd’hui, on commence à voir sur le terrain les premières réalisations de ce masterplan. Il faut rappeler qu’il avait été envisagé dès 2007, et qu’il peut désormais entrer en phase opérationnelle grâce à la maîtrise des finances publiques initiée par Isabelle Simonis dès son accession au mayorat», explique Sophie Thémont.

Cette année, par exemple, Flémalle a prévu à son budget des travaux pour 12 millions d’euros, et il en sera ainsi au cours des prochaines années.

Il est question de voiries, d’éclairage via un plan lumière, d’espace public, mais aussi de logements, parfois sous la forme de partenariat avec le secteur privé.

Dans les mois et les années à venir, les Flémallois vont ainsi voir une série de chantiers.

Dès septembre 2017, l’hôtel communal va être modernisé pour un meilleur accueil des services Population et Etat civil, et une meilleure accessibilité des personnes à mobilité réduite. Montant du dossier: 1,5 million d’euros. Dans un second temps, en 2019, c’est la façade du bâtiment qui sera rénovée.

En 2018, c’est la place de la Gare, l’une des portes d’entrée de la commune, qui va être valorisée. Pour ce faire, Flémalle a repris la gare à la SNCB via un bail emphytéotique de 75 ans, d’un montant annuel de 7.200 euros. Objectif: installer à la gare l’office du tourisme, et y créer trois logements. Dans le même temps, la place sera entièrement rénovée pour 400.000 euros, avec un subside de 150.000 euros de la Province.

En 2018 encore sera créé un parking paysager de 137 places aux abords de la polyclinique Tubemeuse. C’est là un dossier de 990.000 euros.

En 2018 également sera construit un immeuble de 12 appartements à l’angle de la Grand’route et de la rue Maréchal-Foch, à l’emplacement d’un terrain servant de parking actuellement. Là, c’est la société Eloy qui réalisera le projet.

Plus tard, à partir de 2019-2020, sera lancé le vaste projet Flémalle-Neuve avec, notamment une nouvelle école communale.

La rue du Passage d’Eau, entre la Grand’route et le quai, sera rénovée…

Bref, les projets se multiplient. Nous aurons l’occasion d’y revenir au fur et à mesure.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale