Vie locale - Les jeunes ont enfin la parole à La Louvière

L’année dernière, la commune de La Louvière lançait ses assises de la culture. Sorte de grande remise en question de la politique culturelle de la ville. Désormais, place à la jeunesse.

«La ville est opérateur à de nombreux niveaux de la politique de la jeunesse», explique l’échevin de la jeunesse, Laurent Wimlot. «On entend souvent dans le discours qu’à La Louvière, il n’y a que le Centre Indigo et que celui-ci ne fait que de la musique. C’est faux, bien sûr. Ils sont à l’origine de nombreux projets. L’objectif de cette enquête est de redéfinir de façon transversale la politique jeunesse, par exemple au niveau du sport ou de la politique de quartier.»

Dans ce processus, la ville a décidé de mettre en place un questionnaire à destination des 12-26 ans. «Nous voulons que cette enquête donne la parole aux premiers consommateurs de la politique jeunesse à savoir les jeunes eux-mêmes. Nous avons donc mis en place un large mécanisme participatif. Le questionnaire sera distribué par différents canaux, notamment dans les écoles secondaires et le Centre Indigo.»

Un questionnaire qui ne sera donc pas seulement adressé aux jeunes de l’entité louviéroise. «En effet, dans nos écoles secondaires, mais aussi dans les différentes institutions et associations, on ne retrouve pas que des Louviérois», poursuit l’échevin de la jeunesse. «Et ce n’est pas gênant. À partir du moment où nous nous positionnons comme la ville centrale de la région du Centre, nous nous rendons compte que ce que nous mettons en place n’est pas uniquement destiné à la population de l’entité. Aussi, nous voulons identifier l’ensemble des bonnes idées qu’elles soient louviéroises ou non.»

En effet, une fois l’analyse faite, des projets seront soumis aux votes des jeunes.

Petit point supplémentaire: les répondants du questionnaire auront l’occasion de gagner… un Iphone7!

Seul moyen pour motiver les jeunes à répondre? «Non bien sûr. Mais l’objectif est d’avoir un maximum de réponses. En réalisant cela sous forme d’un concours, c’est plus attrayant. D’un autre côté, il faut répondre assez sérieusement

Des questions sérieuses permettant aux jeunes de faire des propositions concrètes pour l’avenir de la ville.

lalouviere-jeunesse.be

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale