Vie locale - La future place Royale à Spa retardée

Les commerçants spadois vont être contents, la place Royale en plein centre de Spa restera encore un parking (gratuit) durant de longs mois. Alors que tout avait été lancé en octobre dernier pour trouver un bureau d’étude qui redessinerait la place, consoliderait les voûtes du Wayai et rénoverait l’égouttage dans cet espace public, tout retombe à zéro. Le marché de désignation de l’auteur de projet a été annulé début du mois. Un seul candidat avait rentré une offre.

«En plus, il ne remplissait pas toutes les conditions du marché, mais la Tutelle, qui a été interrogée à ce sujet, nous confirmait qu’on pouvait quand même le désigner», commente Paul Mathy (MR), échevin des Travaux à Spa.

«En Collège, nous avons décidé d’annuler le marché parce que la concurrence n’avait pas joué.» Conséquence: le début des travaux est retardé et le montant budgété en 2016 pour cette étude (101.640 euros) n’est pas réutilisable tel quel en 2017. «Je vais donc devoir faire passer une modification budgétaire», reconnaît Paul Mathy qui regrette la tournure prise par le dossier.

7 mois perdus

Pour l’opposition, ce sont 7 mois perdus qui auraient pu être évités si on les avait davantage écoutés. En effet, en octobre, au conseil communal, lors de la présentation du point de désignation d’un auteur de projet pour réaménager la place, les six élus de l’opposition présents s’étaient abstenus, pas convaincus par la manière de travailler pour redessiner la place Royale.

C’est donc d’encore un peu de patience que devront s’armer les Spadois qui avaient décidé en 2004, lors d’une consultation publique, de transformer la place en espace partagé. Une idée enterrée depuis.

L.M.. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale