Vie locale - A quoi servent les marches folkloriques ?

En Entre Sambre et Meuse, les marches folkloriques occupent une place prépondérante… Elles trouvent leurs origines dans les processions de croix banales du moyen-âge. Celles-ci avaient lieu dans l'octave de la Pentecôte et étaient destinées à rendre hommage et à permettre de verser l'obole à l'abbaye suzeraine voisine dont dépendait le clergé. L'escorte militaire qui les accompagnait servait à rehausser l'éclat de l’abbaye mais aussi à préserver les pèlerins contre les bandes de malfrats qui rôdaient à cette époque dans nos contrées. Ces compagnies spéciales d'archers et arbalétriers que l'on appelait «serments» furent les ancêtres des marcheurs… Aujourd’hui encore, la tradition reste forte et vive, comme un flambeau que l’on passe de génération en génération. Et, tout au long de l’année, des familles entières se mobilisent autour de l’organisation de ce qui est pour elles LE grand moment de l’année dans leur commune !

Déjà quelques dates

Après cassages de verre et autres cérémonies de sélection, le calendrier complet 2017 de ces marches folkloriques vient de sortir. C’est à l’Association Royale des Marches Folkloriques de l’Entre-Sambre-et-Meuse (ARMFESEM) que l’on doit la compilation de toutes ces marches. Il a déjà démarré ce 7 mai dernier et se bouclera vers le 15 octobre. Cette année, c’est la marche Saint-Fiacre à Tarcienne qui lancera la saison. Le week-end suivant, deux manifestations se partageront la vedette: la Saint-Servais à Dourbes et la Sainte-Remfroid à Pry. Et puis, les marcheurs se réuniront pour le plus grand plaisir des amateurs de festivités folkloriques, de semaine en semaine, parfois juste le dimanche et souvent pour plusieurs jours. Une fameuse organisation, suivant des règles ancestrales, transmises et respectées de générations en générations. Le mois de juin est chargé, avec, notamment, la marche Sainte-Rolende de Gerpinnes le week-end de Pentecôte (4 et 5 juin), la Trinité à Walcourt le dimanche 11 juin et les fêtes du Saint-Sacrement le dimanche 18 juin aux quatre coins de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Et ce sera comme ça jusqu’en octobre ! Si vous souhaitez un peu de lecture (voir sur le site de l’ARMFESEM), préparez-vous à trouver une vaste bibliothèque, car un nombre impressionnant d’auteurs, des plus célèbres aux modestes historiens locaux ont écrit et raconté ces marches. De souvenirs émouvants en anecdotes ou faits historiques, ces publications et ces marches trouvent encore un écho très fort, y compris chez les jeunes. La tradition est sauve et perpétue des valeurs. Allez hop ! Une, deux, une deux !

Site : ww.armfesm.be

CaT - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale