Vie locale - «Demain» inspire aussi les habitants de Pécrot

Dans un monde où tout va très vite et où la mondialisation se fait ressentir, de plus en plus de personnes veulent arrêter la machine et prendre le contre-pied à ce que l’on connaît actuellement comme manière de vivre et de consommer.

Le film français «Demain», réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent a lancé une nouvelle méthode de penser qui a traversé les frontières pour toucher pas mal de personnes dans le Brabant wallon. Les projets sont nombreux, et un collectif est maintenant occupé à se mettre en place à Pécrot, dans la commune de Grez-Doiceau.

Une poignée de villageois ont tenu leur première réunion récemment, avec déjà pas mal d’idées dans les cartons, dont certains qui pourraient assez vite voir le jour. «Nous voulons d’abord ouvrir la discussion à tous les habitants du village, et les contacts sont de plus en plus nombreux, aussi avec la Commune, explique Béatrice Denis, l’instigatrice du projet. La première réunion s’est tenue ce week-end, donc nous ne sommes pas encore très avancés, mais les projets ne manquent pas. Ainsi, quatre boîtes à livre devraient être installées à différents endroits du village, comme la gare de Pécrot, la gare de Florival ou encore le centre du village.»

Nouvelle réunion en vue

En plus de cela, des systèmes d’échanges de partage au niveau du commerce local sont à l’étude. «Il y a moyen de consommer bio et local tout près de chez nous, assure-t-elle. Nous voulons pousser les gens à aller se fournir chez l’agriculteur du coin et Pécrot compte aussi un magasin bio. Nous voulons aussi installer des bacs de plantes aromatiques ou de fruits où tout le monde pourrait aller se servir, à deux pas de chez soi.»

Des contacts existent d’ailleurs avec les autorités communales. «Les premiers contacts sont très positifs et ils sont prêts à nous aider pour mettre en place notre projet, en nous fournissant du matériel, par exemple, indique-t-elle. J’ai aussi un contact avec l’université de Gembloux pour être fournie en arbres fruitiers spéciaux d’origine belge.»

Une deuxième réunion devrait se tenir d’ici quelques semaines, avec des avancées concrètes à espérer. «La première réunion s’est organisée en dernière minute, et beaucoup de personnes tentées par l’idée n’ont pas pu venir. Pour le mois prochain, nous organisons déjà la réunion pour attirer un maximum de monde.» Intéressés? Les informations sont disponibles sur le groupe Facebook «Pécrot». «une réunion est planifiée à 17h30 le 9 ou 10 juin 2017 au GAP (2, rue Constant Wauters – 1390 Pécrot). Vous avez la possibilité d’y faire part de votre préférence.

> Infos page Facebook Pécrot – 010/ 84 55 20

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Vie locale

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Vie locale