Verviers - L’homme qui répare les femmes

Denis Mukwege compte parmi les personnalités congolaises les plus reconnues et respectées à l’étranger. Plusieurs fois nominé pour le Nobel de la paix et lauréat de multiples prix de défense des droits de l’Homme, ce médecin de 60 ans doit sa renommée au soutien qu’il a apporté à des milliers de femmes et filles violées par des rebelles ou des agents des forces de sécurité lors des conflits chroniques qui meurtrissent l’Est de la République démocratique du Congo depuis plus de vingt ans. Denis Mukwege ne s’est pas contenté de soigner ces femmes, il a fait connaître au monde la barbarie dont elles étaient la cible dans une région où le viol collectif est utilisé comme une arme de guerre. L’intimité détruite par des sévices de toutes sortes, les victimes marchent parfois pendant des jours pour être prises en charge à l’hôpital de Panzi, créé par le médecin en 1999 à Bukavu, capitale de l’instable province du Sud-Kivu.

Film documentaire

L’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante, pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Il est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, auquel il échappe miraculeusement.

Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques Bleus. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice.

Prix : 3€

Infos : 087/39.30.35

- équipe de rédaction

Autres actualités à Verviers

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Verviers