Verviers - «Reflets», une expo pour arrêterde stigmatiser la fragilité mentale

«Reflets », c’est le nom de la nouvelle exposition temporaire que l’on peut découvrir, dès à présent et jusqu’au 7 octobre, au CTLM, rue de la Chapelle à Verviers.

Une exposition avec un thème et une approche un peu différente des autres. « Ce sont toutes des personnes qui, de près ou de loin, ont approché un des centres coorganisateurs. Il y a le réseau de la santé mentale de l’est (RéSME) et l’ASBL Synopsys, qui fait la promotion de l’information du personnel soignant dans la santé mentale. L’organisateur, contacté par ces associations, est une ASBL qui fait des expositions à partir d’œuvres d’artistes dits fragilisés, PsycArt, détaille Michèle Corin, la directrice du Centre Touristique de la Laine et de la Mode. Nous avons été contactés il y a environ 2 ans pour faire cette expo chez nous », explique la directrice dont le personnel s’est également impliqué dans cette exposition.

« On aime bien l’idée que cette véritable exposition d’art procure, en plus du plaisir de visiter une expo, la rencontre entre ces artistes qui ont parfois plus de difficultés à s’exprimer avec la population », estime la directrice.

Une seule condition pour tous les artistes qui souhaitaient participer à cette expo, faire des travaux sur les «Reflets». « C’est extrêmement varié parce que le thème est très vague finalement », explique Michèle Corin. Et le résultat est très varié puisque l’expo présente des photographies, de la peinture, du dessin, de la sculpture… « Il y a même un espace avec un clip et une chorégraphie et de la musique, ainsi qu’un espace didactique et ludique où on peut interagir avec les œuvres. Certaines sont vraiment faites pour qu’on puisse les toucher. »

Des Reflex à faire

Sans compter les «Reflex» qui décoreront les différentes salles de l’exposition. «Reflex», c’est le nom qu’a donné Alberto Guidolin – l’un des commissaires de l’exposition aux côtés de Françoise Rolain de l’ASBL PsycArt – à cette espèce d’origami un peu particulier. « Les visiteurs seront sollicités à la fin de l’expo pour faire un Reflex, le mettre quelque part dans l’expo, voir déplacer les anciens.» Le CTLM avait déjà lancé un appel aux Verviétois pour qu’ils en réalisent avant l’expo. Une demande qui a été exaucée, le CTLM en a reçu des centaines.

D’autres événements viendront également se greffer à l’exposition comme des conférences, données par des spécialistes, ainsi que des family days lors desquels des visites guidées seront organisées. Après le CTLM, l’exposition s’installera également au Malmundarium, à Malmedy.

« C’est excellent pour la santé de créer, de dessiner, de peindre… C’est une forme de thérapie. Notre objectif est que tout le monde comprenne que ça vaut pour tout le monde, pas seulement pour les personnes fragiles mentalement », conclut la directrice du CTLM.

Infos: L’expo est accessible du mardi au dimanche de 10 à 17 heures. www.aqualaine.be

Victoria Marche - équipe de rédaction

Autres actualités à Verviers

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Verviers