Verviers - Les machines à vapeur du Solvent sortent de l’ombre: plongée dans le passé industriel

Le site du Solvent Belge situé rue de Limbourg abrite une collection exceptionnelle d’anciennes machines à vapeur et de machines textiles qui ont forgé l’Histoire et la notoriété de Verviers. Ces 17 et 18 mars prochains, le site ouvrira ses portes dans le cadre d’un week-end européen consacré au patrimoine industriel de la vapeur. Au total, huit pays participeront à l’événement dont la Belgique qui ouvrira pour l’occasion 11 sites de patrimoine industriel. Mais un seul lieu wallon figurera au programme: celui du Solvent à Verviers et plus particulièrement sa collection de machines à vapeur. « Il s’agit d’un ensemble de machines à vapeur qui faisait fonctionner un mécanisme de nettoyage de laines, innovant lors de sa création en 1899 car utilisant des solvents plutôt que des savons traditionnels pour dégraisser les laines, nous détaille Freddy Joris, historien et président du Comité scientifique d’histoire de Verviers. Ce mécanisme était encore en usage il y a un quart de siècle et ce qui est exceptionnel, c’est que toutes ces machines sont restées en place, ainsi que tout le processus de nettoyage. C’est ce qui rend cet ensemble quasi unique en Europe

Pour (re)découvrir cette collection exceptionnelle, les bénévoles du Comité scientifique d’histoire de Verviers ouvriront le site le samedi de 10 à 17h et le dimanche de 13 à 17h. Les machines à vapeur feront l’objet de visites guidées en français, par groupe de 25 personnes qui partiront toutes les heures. Des visites guidées en néerlandais auront lieu le samedi à 10h et 12h ainsi que le dimanche à 14h et 16h, et une visite en allemand partira le dimanche à 13h. Enfin, une conférence trilingue aura lieu le samedi à 14h30 dans les anciens bureaux de l’entreprise: Léon Sagehomme, ancien dirigeant de celle-ci, présentera l’histoire du Solvent.

Nouvelle vie pour les machines?

« Tous les spécialistes du patrimoine industriel à qui nous avons déjà fait visiter ce site reconnaissent le caractère absolument unique de cet ensemble. Ils saluent aussi le fait que c’est grâce à un des anciens dirigeants de l’usine et à une série de bénévoles que ces machines ont pu être préservées», souligne encore Freddy Joris. Mais ce n’est pas tout: d’ici quelque temps, les machines pourraient même se remettre à tourner grâce à l’intervention des bénévoles et membres du Comité. « Actuellement, les machines ne peuvent pas fonctionner car elles ont été à l’arrêt depuis trop longtemps, mais comme il ne leur manque aucun élément, notre comité a un programme de remise en marche progressive de celles-ci (avec du matériel que la Région nous fournira) et nous espérons bien, au fur et à mesure des prochaines années, pouvoir les remettre en marche l’une après l’autre

Durant ces deux journées, la réserve de machines textiles située au premier étage du bâtiment principal sera également accessible au public.

Adresse: Ancien Solvent Belge, 141 rue de Limbourg.

Manon Dumoulin - équipe de rédaction

Autres actualités à Verviers

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Verviers