Verviers - Le festival Jazz à Verviers innove avec une résidence musicale

Parmi les huit concerts à l’affiche, on retiendra notamment le come-back d’André Brasseur, les performances du talentueux trompettiste Hichem Khalfa et la présence du batteur Manu Katché en guest.

Après un 10e anniversaire organisé de main de maître en 2016, le festival Jazz à Verviers est bien décidé à maintenir son haut niveau. Ainsi, il innovera cette année avec la mise sur pied d’une résidence musicale, en plus de ses huit concerts. Autrement dit, des musiciens se retrouveront enfermés dans un local, cinq jours durant, pour faire émerger une création originale.« On peut dire que ce sera une première mondiale », affirme Béatrice Pottier, l’administratrice déléguée du festival. Le but étant au final un enregistrement de cette création qui sera dévoilée lors d’un concert le 5 octobre prochain au Triangel à Saint-Vith, dans le cadre de Jazz à Verviers donc. « Ils retourneront au Québec et à à Vienne, en France, avec cette création, et peut-être encore ailleurs.» Parmi les musiciens impliqués dans cette résidence, citons l’étoile montante de la trompette Hichem Khalfa et le saxophoniste Fabrice Alleman. « De quoi donner une belle image de Jazz à Verviers », se réjouit Béatrice Pottier.

Car si cette expérience de résidence musicale est une première pour le festival de jazz verviétois, elle est également très peu souvent mise en place dans les festivals de manière générale. « Très peu de festivals peuvent organiser une résidence musicale car ça coûte très cher. Sans compter qu’il faut trouver un endroit dans lequel les musiciens peuvent s’isoler, mais aussi trouver des musiciens qui ont le temps et l’envie de le faire », indique encore l’administratrice déléguée. Les musiciens devraient en l’occurrence se retrouver dans un gîte de Malmedy pour faire infuser leurs idées.

André Brasseur, Jean-Pierre Froidebise, Manu Katché…

Au-delà de cette nouveauté, l’affiche de cette 11e édition propose huit concerts de jazz dans son acception la plus large. « La création de ce festival était l’occasion de faire une ouverture à tous les styles de jazz: manouche, big band, musique du monde, etc.» Le festival verviétois ne ménage effectivement pas ses efforts pour rendre cette musique de niche toujours plus accessible à toutes les oreilles. « Le mot jazz fait peur, alors qu’il va bien au-delà d’Armstrong et du free jazz des années 70’. L’idée est donc aussi de le démocratiser et de la vulgariser », insiste Béatrice Pottier.

Une volonté qui se reflète dans l’affiche avec un concert d’André Brasseur au Tremplin (30 septembre). Cette vieille gloire, adepte de l’orgue Hammond, a en effet assuré un come-back surprenant cet été en étant programmé dans des festivals tels que Pukkelpop 2016. À ses sonorités funky et électro-pop, il insufflera des notes plus jazzy pour l’occasion. Le 6 octobre, place au projet Catharsis avec en guest Manu Katché. En parlant de batterie, le festival accueille pour la première fois la batteuse Anne Paceo (7 octobre), dont ce sera le premier concert en Belgique. Citons encore du tango argentin avec Sonico (13 octobre), la performance de Fabrice Allemand avec l’orchestre de chambre de Liège (14 octobre), Jean-Pierre Froidebise et Jacques Pirotton en quartet lors d’une soirée-concert (20 octobre) et le concert «La Paix» d’El Hassan Chatar (27 octobre).

Infos: jazzaverviers.be

Programme :

- 30 septembre, à 20h: André Brasseur and Band, au Tremplin à Dison (25€)

–5 octobre, à 20h: Hichem Khalfa et Fabrice Alleman pour une création en quartet, à la Trottinette (Triangel) à Saint-Vith (16€)

–6 octobre, à 20h: Hichem Khalfa quartet suivi de Catharsis avec Ivan Paduart (piano, compositions), Quentin Dujardin (guitare, compositions), Bert Joris (trompette), Theo De Jong (basse), Manu Katché (batterie), à la salle Duesberg à Verviers (28€)

–7 octobre, à 20h: Anne Pacéo Circles, salle Duesberg à Verviers (20€)<EP>13 octobre, à 20h: Sonico, Lysandre Donoso (bandoneon), Stephen Meyer (violon), Patrick de Schuyter (guitare), Anke Steenbeke (piano) et Ariel Eberstein (contrebasse), au Tremplin à Dison (20€)

–14 octobre, à 20h: Fabrice Alleman and Chamber Orchestra, «Udiverse», à l’Alter Schlachthof à Eupen (22€)

–20 octobre à 20h: Jean-Pierre Froidebise & Jacques Pirotton en quartet, concert repas blues, à la Faitafondue à Waimes (50€)

–27 octobre à 20h: «concert la paix», avec El Hassan Chatar, Steve Houben, Stéphane Martini, Yves Teicher, Mimi Verderame, André Klenes, Laurence Genevois, Martin Lauwers, Siavash Yazdanifar, Stephan Pougin et Marine Horbaczewski, au Triangel à Saint-Vith (25€)

Aurélie Fransolet pour La Meuse Verviers - équipe de rédaction

Autres actualités à Verviers

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Verviers