Uccle - L’Estanquet défend sa place parmi les brasseries

L’ancien QG de Jacques Brel, de Claude Brasseur ou encore de Jacky Ickx tente de retrouver sa place dans le paysage des brasseries bruxelloises. Les nouveaux patrons de L’Estanquet ont en effet l’ambition de faire renaître cette institution qui a presque un siècle d’existence. Il y a un an et demi, Geoffroy Malgaud et Yves de Sauvage ont ainsi réaménagé tout l’espace et retracé les lignes directrices de la carte. « Je n’étais pas dans la restauration au départ mais cet endroit je le connaissais très bien. Je n’imaginais pas qu’une telle institution puisse ne plus exister », nous explique Geoffroy Malgaud. Les repreneurs ont gardé ce qui faisait le charme des lieux; le beau comptoir en bois et les fauteuils en velours rouge provenant, précise notre interlocuteur, du Lido à Paris, rien de moins. Ils ont par ailleurs gardé les nappes blanches immaculées et ajouté des baladeuses aux ampoules à filaments qui diffusent une lumière jaunâtre chaleureuse. À la carte, on retrouve tout ce qui fait le succès des brasseries belges.

Variété de bons «classiques»

On peut déguster, en entrée, des croquettes de crevettes grises faites «maison», des tomates aux crevettes, du tartare de saumon frais mais aussi une salade d’avocat et crevettes. En plat, on retrouve le waterzooi de poisson, le duo de solettes façon meunière, un cœur de cabillaud à la sauce mousseline, l’escalope «Estanquet», une entrecôte Cuberoll Irish, de l’américain préparé, de l’onglet de bœuf à l’échalote, du gigotin d’agneau et sauce au thym ou encore l’hamburger «Estanquet». Enfin, parmi les desserts, on a le choix entre quelques classiques là aussi, notamment la crème brûlée, le pain perdu à la Royale, la mousse au chocolat, la Brésilienne ou la Dame blanche. Nous goûtons à l’escalope «Estanquet», une escalope panée, recouverte de fromage fondu, avec des linguine et un coulis de tomate crémé. Le plat est très simple mais gourmand, quoique fort adipeux. Par ailleurs, sa présentation nous semble trop basique pour un restaurant de qualité. Nous testons également la Pluma ibérique. Cette très bonne pièce de viande est bien cuite, croustillante à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Elle est néanmoins servie de manière trop simpliste également, avec un mesclun et quelques pommes de terre grenailles. On apprécie beaucoup le cadre de L’Estanquet et la qualité de ses produits. On déplore un peu plus la présentation des assiettes et un service, bien que sympathique, légèrement tendu aussi.

L.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Uccle

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Uccle