Tubize - La parenthèse enchantée

Durant cinq mois, il a tenu des millions de téléspectateurs en haleine. A force de victoires, 138 au total, Enzo Diliberto a remporté la jolie somme de 132.200 euros. Une expérience inoubliable. «C’est un événement non prévu, non calculé de ma vie», explique le kiné de 49 ans. «Il s’agit d’une parenthèse enchantée. Durant des semaines, je dois avouer avoir été chouchouté par toute une équipe. J’étais dans une bulle tout en poursuivant mon travail. J’ai pu réaliser de belles rencontres et nouer des amitiés que je compte garder.»

Dont une rencontre avec le présentateur vedette, Nagui. «C’est un homme charmant et très agréable. Il parvient à mettre les candidats à l’aise. J’ai eu la chance de discuter de nombreuses fois avec lui. C’est un très bon souvenir.»

Enzo parvient à prendre le recul nécessaire face aux médias qui l’accostent de toute part.«J’ai participé trois fois au casting avant d’être sélectionné. A la troisième reprise, j’ai insisté. Je n’étais pas dans une optique de compétition. Je prenais énormément de plaisir à découvrir les coulisses de l’émission. Tout ce que je voulais, c’était éviter le ridicule lors de la première émission. La suite? Tout s’est enchaîné. On enregistre plusieurs émissions sur une seule journée. C’est très fatigant mais j’étais encadré.»

Et puis, il y eu la défaite… «Je me suis trompé dans le choix des thèmes. Mon adversaire était très compétiteur. Peu importe ma proposition, je savais qu’il voulait le fauteuil. Depuis que j’ai perdu, je n’ai pas reçu le moindre message négatif. Tout le monde est content pour moi.»

Et maintenant? Face aux médias, Enzo a gardé son naturel et, surtout, son sourire. Imitera-t-il un certain Christophe Bourdon? «Cela fait 25 ans que je suis kiné et je ne compte pas changer ma vie professionnelle. Si des propositions tombent, j’analyserai… Par contre, je suis très heureux de pouvoir participer, à nouveau, à l’émission lors de spéciales.»

Fils d’un ouvrier travaillant aux Forges de Clabecq et d’une mère au foyer, Enzo n’a pas le profil d’une bête de concours. Pourtant, il est le quatrième candidat dans l’histoire du jeu!

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Tubize

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Tubize