Tubize - Soutenir la pillule du lendemain

Face aux réglementations limitant le champ d’action des centres de planning familial, le Centre Pluraliste de Tubize a voulu réagir en mettant sur pied une pétition. Celle-ci a déjà récolté plus de 500 signatures en quelques jours. «Nous avons toujours été militants et même si l’inspectrice nous a indiqué que nous ne pouvions plus distribuer de pilules du lendemain, nous continuons à le faire», nous confie Marie Kints, en charge du planning familial tubizien.

Si le parlement wallon a adopté ce mercredi une motion qui vise à soutenir la délivrance de contraceptifs d’urgence dans les centres de planning familial, la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block souhaite quant à elle que les médicaments ne soient délivrés que par des médecins (ou prestataires de soins).

La pilule du lendemain est en vente libre en pharmacie mais sans aucune garantie de discrétion ou de conseils. «C’est un gros retour en arrière et nous voulions marquer le coup à travers une pétition», explique Joëlle Devolder.

Découvrez la pétition sur www.change.org/ «Contraception et pilule du lendemain en planning: Signez pour préserver nos valeurs!»

LC - équipe de rédaction

Autres actualités à Tubize

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Tubize