Trois-Ponts - Le géant Baudet d’Ath avec Gilles et Catherine au carnaval de Trois-Ponts

Si les géants de la Province de Liège, Tchantchès et Nanesse, avaient déjà décidé de rejoindre le carnaval de Trois-Ponts l’an dernier (et ils reviendront d’ailleurs cette année encore), c’est un tout nouveau personnage qui accompagnera le cortège ce dimanche 18 février. En plus du couple formé par Gilles & Catherine, restauré il y a trois ans et figure incontournable de la commune de Trois-Ponts, les spectateurs pourront également admirer cette année le Baudet d’Ath, un âne géant!

« C’est super, parce que l’âne et Trois-Ponts, c’est toute une histoire! », se réjouit Bernard Milants, président du Comité Culturel, qui coordonne l’organisation du carnaval tripontin avec la fanfare l’Ardennaise et la Jeunesse de Trois-Ponts. Il est vrai que l’animal représente aussi l’un des symboles de Trois-Ponts. « C’est lors des échanges de mails entre les confréries porteuses de géants que j’ai vu cette photo du Baudet d’Ath. Je me suis dit qu’il nous le fallait! Cinq géants, c’est une belle ouverture au cortège, mais ce ne seront peut-être pas les seuls, intriguait Bernard Milants quelques semaines avant le jour J. Nous essayons d’en avoir d’autres, nous attendons encore des confirmations… »

Les porteurs de Gilles & Catherine, habillés en Ardennais, ouvriront le cortège, suivis d’une quinzaine de groupes et chars, venus de Trois-Ponts ou des communes voisines. « Il y a des jeunes qui m’ont contacté, ils étaient motivés pour faire un nouveau groupe et ont même décidé de faire un char. Et pour financer leur projet, ils font le tour des maisons en vendant des gaufres! Nous allons bien sûr les soutenir, ça fait plaisir de voir des jeunes qui s’y mettent! Ça me rappelle quand on bricolait des chars dans une grange… »

Bernard Milants est heureux de voir que des jeunes ont envie de faire vivre leur carnaval. Mais pourtant, ce n’est pas toujours facile d’attirer et de garder des groupes motivés. « Les Z’Heureux Djones ne se représentent plus, tout comme le quartier d’Henri-Moulin », regrette-t-il. Comptez par contre sur la présence des Djoyeux Cooytais, des Fanatics de Chevron, ou encore de la Jeunesse de Masta. Comme l’an dernier, quatre fanfares seront chargées de l’ambiance musicale du cortège: l’Ardennaise, la Fraternité, l’Écho de la Warche et les Échos de l’Amblève de Ligneuville.

Entre les groupes, n’hésitez pas à jeter un œil autour de vous… Vous apercevrez certainement les colleurs d’affiche, dont fait partie Bernard Milants. « Au fur et à mesure qu’on approche du carnaval, à chaque fois qu’on se promène en rue ou qu’on fait ses courses, on a des gens qui nous interpellent pour raconter une anecdote.» Anecdotes qui donnent lieu à la création d’une centaine d’affiches.

Élodie Christophe - équipe de rédaction

Autres actualités à Trois-Ponts

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Trois-Ponts