Tournai - Gilles Lelangue est le nouveau visage de l’aventure Estimômes

C’est dans le respect de la lignée du fondateur d’Estimômes, Pascal Lacroix (aussi connu sous le nom de Gazou), que Gilles Lelangue, éducateur de formation et magicien par passion a décidé de continuer l’aventure pédagogique et théâtrale démarrée en 2008.

Estimômes...Comme dans «estime»

Créer quelque chose de fort, qui soit en lien avec les thématiques actuelles, voilà une idée. Mettre les enfants en avant et faire naître en eux le goût pour le théâtre, une seconde. « L’estime de soi est ici mise au service des petits. Je fais beaucoup de recherches sur le sujet, je m’inspire de la pyramide de Maslow et aussi sur les différentes formes d’intelligence chez les enfants, théorie mise en évidence par Howard Gardner. Lorsque je travaille l’écriture d’un spectacle, je garde les lignes conductrices de Pascal (disparu en 201), que j’adapte en y mêlant ces théories. Ce ne sont pas de simples spectacles qui visent à distraire, il y aussi le fait de donner à l’enfant la possibilité de toucher ses propres chances. L’aspect pédagogique à une place prépondérante. Pascal a posé les pierres blanches du concept et il serait dommage de les laisser dans une boîte. C’est pour cela que j’ai voulu continuer l’aventure », explique Gilles.

Bruxelles Environnementun beau défi

Récemment, il a remporté un appel à projet qui visait à promouvoir l’alimentation saine et à sensibiliser sur l’importance d’un potager au sein d’une école. Lancé dans le cadre de la campagne Bruxelles Environnement, ce fût un vrai défi pour Gilles qui y a répondu avec brio. Cyber Billy, le petit martien orange interactif imaginé par Gazou retrousse donc une nouvelle fois ses manches et emmène, sur fond de musiques rythmées, les petits vers les joies de la cuisine et du potager. Pour l’occasion, Gilles a travaillé avec près de 2 400 enfants issus de la capitale et leur a montré qu’avec quelques graines et un petit espace extérieur, la nature pouvait prendre des droits et s’inviter dans les assiettes.

Un public assertif

« Le premier contact avec les enfants est primordial. Cette sorte de mise en bouche à toute son importance et c’est aussi un des buts poursuivis par Estimômes. C’est une phase d’observation, car dès le départ, je repère les enfants qui vont monter sur scène. J’essaie de valoriser ceux qui, selon moi, ont l’air d’en avoir besoin. Il faut savoir que s’ils sont petits, ils n’en sont pas moins exigeants ! Les enfants ne mentent pas, si le spectacle ne leur plaît pas, cela se sentira tout de suite ! C’est loin d’être un public conquis d’avance », confie le magicien qui arbore une solide expérience en la matière et qui continue de faire vivre et respirer la passion de son ami, clin d’œil vers les étoiles à l’appui.

Emmeline Beirnaert - équipe de rédaction

Autres actualités à Tournai

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Tournai