Thiaumont - 6000 € pour la recherche contre le cancer du sein

Parce qu’il a fallu, un jour de 2015, dire adieu à une amie, des bénévoles de Thiaumont se sont mobilisés pour récolter des fonds pour la recherche contre le cancer du sein via un souper caritatif qui a eu lieu en mars dernier dans la salle du village. Près de 165 personnes ont répondu présents et se sont retrouvées autour d’un buffet de pâtes et sauces en tout genre.

«La goutte d’eau»

Plusieurs brasseries artisanales ont apporté leur soutien en offrant des lots de bières qui ont pu être vendues, des sponsors de la région mais aussi de Charleroi, de Bruxelles ont acheté une publicité sur les sets de table, des commerçants des communes d’Arlon, Habay, Attert ont offert des lots pour une tombola et aussi beaucoup de petits et grands dons de particuliers. « La goutte d’eau », c’est le nom du groupe de bénévoles mais aussi le nom de l’action, image symbolique car les besoins pour la recherche sont grands mais ce sont aussi les gouttes d’eau qui alimentent les grandes rivières.

La somme récoltée a été entièrement versée à la Fondation St-Luc. C’est grâce à des gestes de solidarité que la Fondation St-Luc peut continuer à assurer pleinement la promotion et le développement des missions de soins de pointe, scientifique et éthique au sein des Cliniques universitaires St-Luc, dans le plus grand respect des patients. « Votre démarche solidaire contribue indéniablement à faire progresser la médecine de demain et à améliorer la qualité de vie des patients aux Cliniques universitaires St-Luc. Grâce à vous, la Fondation St-Luc amplifie et pérennise l’excellence et l’humanisme aux Cliniques, qui assurent une prise en charge de proximité, fiable et de qualité. Le mécénat privé est indispensable pour soutenir la recherche, spécifiquement ici celle contre le cancer du sein, et permettre aux équipes des Cliniques St-Luc de prodiguer ces soins de référence, et de rester à la pointe en matière de recherche scientifique et de nouveaux développements médicaux», explique S. Mignot, assistante Fondation St-Luc. C’est pourquoi l’engagement de tous est précieux, pour la santé et le bien-être d’un nombre inestimable de patientes.

« Ce n’est pas une goutte d’eau, c’est une rivière ! »

Le mercredi 19 avril, des bénévoles se sont rendues aux Clinques St-Luc à Bruxelles et ont été reçues par le Professeur Duhoux et son équipe, à qui elles ont remis symboliquement un chèque de 6000 €. Et le Pr. Duhoux, visiblement très heureux, de s’exprimer : « ce n’est pas une goutte d’eau, c’est une rivière ! ».

- équipe de rédaction

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Thiaumont