Tamines - Jean-Pierre Igot anime la MJ

Jean-Pierre Igot est un animateur passionné à la MJ de Tamines depuis plus de 10 ans. Il nous en parle :

« Mon aventure à la MJ Tamines (à l’époque) a commencé à la fin des années 90 alors que j’étais un étudiant de 17 ans à l’école voisine. Avec d’autres jeunes, nous étions impliqués dans un collectif de programmation d’organisation de concerts. De fil en aiguille, j’ai découvert ma passion pour la création d’événements et particulièrement les concerts.»

Après avoir quitté les secondaires, il a choisi de s’investir dans des études de communication spécialement orientée vers l’art. «Durant ces trois années, j’ai participé à un projet de productions et de tournées musicales des groupes locaux dans le cadre de mon stage. Ensuite, les responsables de la MJ m’ont proposé un emploi à mi-temps.» Après 5 ans, il est passé à temps plein. «En décembre 2016, j’ai fêté mes 10 ans de contrat, mais en réalité, cela fait près de 20 ans que je connais les lieux.»

Il ajoute : «Ce qui m’a de suite attiré au sein de la MJ Sambreville est sa dimension alternative, accueillante au travers de laquelle les jeunes pouvaient s’exprimer plus librement grâce à une belle ouverture d’esprit. De plus, j’ai commencé l’apprentissage de la guitare au même moment, j’y ai donc pu jouer mes premières scènes avec mes premières formations musicales. A l’heure d’aujourd’hui, j’ai trois projets autour de la musique : Kill Grace (Rock), Passeurs De Disques (Vinyles) et «WE (are) » (Electro pop).»

La MJ lui a offert la possibilité de voir pas mal de groupes sur scène et d’organiser beaucoup d’événements. «Cela a réellement suscité l’envie de m’investir autant dans ma démarche professionnelle que personnelle. Aujourd’hui, avec les secteurs de la formation, de l’orientation et de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, nous franchissons un nouveau cap important.Vu la conjoncture sociale et économique actuelle, nous nous devons d’accompagner les jeunes dans leur parcours tant personnel que professionnel !»

Il ne manque pas de projets d’avenir : «Je souhaite développer davantage la dimension écocitoyenne, valoriser les jeunes artistes plasticiens et continuer à encourager la scène musicale régionale. Enfin, j’espère pouvoir transmettre cette passion aux plus jeunes, car le secteur jeunesse regorge de possibilités diverses, de passerelles vers d’autres secteurs et celui-ci forme à l’autonomie et à un certain savoir-faire fait de « débrouille » et d’expériences valorisantes. »

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Tamines

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Tamines