Stavelot - Les nouveaux sexagénaires sont arrivés

1958. Cette année-là, le Brésil remporte la coupe du monde et Elvis Presley fait son service militaire. En Belgique, Hergé publie Coke en stock et Peyo invente les Schtroumpfs alors que la guerre scolaire s’éteint et que Gaston Eyskens forme son 3e gouvernement. À Bruxelles, on inaugure l’Expo Universelle pendant que Liège fête le titre du Standard. À Francorchamps, Tony Brooks remporte le Grand Prix de Belgique et, à Stavelot, des mélomanes fondent le Festival de Musique. Cette année-là surtout les Stavelotaines et Stavelotains Josette Gillet, Jean-Luc Depresseux, Michel Ziant, Michel Sels, Claudine Sels, Jeanine Bodson, Danielle Peemans, Anne Gaspard, Marianne Thomas, Henri Steensens, Jean-Pol Servais, Béatrice Michel, Louis Thomas, Claude Sougné, Pascale Caumiant, Alain Lambert, Jean-Pol Aubinet, Axel Lodomez, Daniel Vauchel, Corinne Dahm, Sandro Bastianello, Jean-Luc Deroanne, Jean Dumez, Jean-Claude Tombeux, Marie-Catherine Huberty, Dominique De Backer, André Urbany, Jean Dewalque, Etienne Meys, Dominique Defays, Denis Henrard et Nadine Gillard voient le jour. 1958 est donc une année faste que les jeunes sexagénaires que nous venons de citer ont fêté ensemble au cours d’une soirée de retrouvailles et de bonheur juvénile puisque Tristan Bernard n’invente rien quand il nous dit qu’il y a « chez tout sexagénaire un petit étourneau de 10 ans qui ne vieillit jamais ». Félicitations!

Patrice Lefebvre - équipe de rédaction

Autres actualités à Stavelot

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Stavelot