Stavelot - Échos d’hiver

Comme une vague de froid peut désigner une courte période au cours de laquelle le gel a été permanent, on peut utiliser l’expression pour caractériser la dernière semaine.

Alors que l’Amblève grelottait de froid à Coo, les températures descendaient à – 13º à Stavelot et à – 18º à Francorchamps. Puis sont arrivés le verglas et la neige. Même si on est resté assez loin des grands hivers d’autrefois, le prêtre d’origine africaine Vital Niandu, qui vient d’être placé à la tête du doyenné d’Ardenne dont Stavelot fait partie, a déclaré avec humour: «On m’envoie en Sibérie!»

Dans un article relatif à l’hébergement touristique, L’Avenir a rapporté cette constatation faite chez Ardennes-Etape: sa clientèle (en augmentation de 12,45% en 2017) est de plus en plus friande de gîtes de luxe. La Meuse a quant à lui consacré un long article aux œuvres d’art religieux qui sont conservées dans de prestigieux musées: le triptyque de Stavelot est à New York, la bible de Stavelot à Londres, des médaillons du retable de Stavelot à Francfort et à Berlin et la peinture La pénitence de Saint Lambert à Stavelot à Lille. En football, on a annoncé le retour de Mathieu Jérôme au RCS Stavelotain et l’arrivée d’Olivier Keller au FC Ster-Francorchamps.

Enfin, plusieurs membres du club d’athlétisme de Stavelot qui pratiquent également le ski de fond ont brillé lors des Championnats de Belgique de la discipline. Ce sont Robin Ballmann (champion national), Manon Gabriel (championne nationale), Antoine Magis (médaille d’argent) et Olivia Simon (médaille de bronze).

Quant à Florent Gabriel, il a été appelé à disputer en Estonie les Championnats du Monde de biathlon. Chapeau bas!

Patrice Lefebvre - équipe de rédaction

Autres actualités à Stavelot

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Stavelot