Stavelot - Le nécessaire combat pour l’égalité

La salle Prume était comble jeudi dernier pour faire un succès à Sophie Barbi, Daphné D’Heur, Mathilde Rault et Stéphanie Van Vyve, les quatre comédiennes que le Théâtre des Martyrs met sur la scène d’une pièce dont chaque mot accuse. Trois siècles après l’éclosion des Lumières, septante années après la signature de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui proclame que tous les êtres humains naissent égaux en dignité et en droits, le combat féministe non seulement n’est pas achevé, mais ses militantes d’aujourd’hui sont, comme celles d’hier, menacées, bâillonnées, emprisonnées, assassinées parfois.

L’Histoire est là pour citer les faits ou en ramener d’autres à la mémoire. Ainsi, pour avoir manifesté pacifiquement dans l’espace public, les femen, défenderesses de la laïcité, ont été condamnées comme le furent les suffragettes du début du 20e siècle. Ainsi encore, il y a 1500 ans, la mathématicienne Hypatie d’Alexandrie fut brûlée en raison de son savoir par une secte chrétienne comme, en 2012, la militante pour l’éducation des filles Malala Yousafzai tombait sous les balles des talibans, d’autres «fous de dieu». Peut-être pas si fous, puisque, affirme une sorcière: «Le but n’est pas la foi, mais le pouvoir.»

Ce combat est nécessaire pour défendre et à élargir des droits essentiels: le vote, l’éligibilité, l’instruction, l’intégrité physique, l’opinion (y compris le droit de ne pas pratiquer une religion ou de la choisir librement), le travail, la vie digne, la maternité librement contrôlée, le choix du conjoint, la liberté sexuelle, le plaisir. C’est aussi un combat pour la vie: la violence contre les femmes et les fillettes est la violation des droits humains la plus répandue au monde. Poings levés, les officiantes du sabbat ont réclamé que leur soif d’égalité soit entendue, disant: « Nous sommes la moitié de l’humanité ».

Patrice Lefebvre - équipe de rédaction

Autres actualités à Stavelot

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Stavelot