Stavelot - Sous-Rire

L’Euro ne représente plus rien. Graphiquement je veux dire. Pour le reste… je vous laisse juger par vous-même. En effet, aucun des monuments présents sur les billets de banque n’existe réellement. Il s’agit de bâtiments inventés évoquant de manière théorique les périodes importantes de l’architecture. Ils ont été dessinés par un graphiste de Berlin, mais ça ne saurait être qu’une coïncidence. Face à cette déshumanisation de l’argent, de nombreuses initiatives de monnaies locales ont vu le jour. Liège a son Valeureux, Arlon a l’Epi Lorrain… Des citoyens des communes de Malmedy, Vielsalm, Lierneux, Stavelot, Stoumont, Waimes et Trois-Ponts ont eux récemment fondé le Sous-Rire. Le but ? Favoriser l’économie locale et le circuit-court avec des partenaires signant une charte éthique, mettre fin à la spéculation et à la fuite des capitaux. Sa graphiste, Charlotte Langhor, est originaire de Jalhay. Sur les billets, on peut voir un monde bien réel, le monde qui nous entoure directement. Envie de juger par vous-même? RDV au café citoyen organisé par l’équipe du Sous-Rire et l’ADL de Vielsalm. C’est ce jeudi 19 octobre à la table des Hautes Ardennes.

Jean-Charles Roufosse - équipe de rédaction

Autres actualités à Stavelot

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Stavelot