Sprimont - Je pense que 22 ans de mayorat, c’est assez!

18 ans d’échevinat, et 22 ans de mayorat = 40 ans de collège, c’est assez!

Ce 30 mars 2017, Claude Ancion a démissionné de son mandat de Bourgmestre après 40 ans de présence au Collège communal. Il a cédé l’écharpe mayorale à Luc Delvaux, Échevin de l’Urbanisme, des Sports et de la Mobilité.

C’est le 1er janvier 1977 que Claude Ancion prêtait serment en tant qu’Échevin, mandat qu’il exerça jusqu’en 1994. Et c’est début 1995 qu’il devint le Bourgmestre de la commune sprimontoise.

Comme le veut le code de la démocratie locale, lorsqu’un Bourgmestre démissionne, il est remplacé par le conseiller qui, après lui, a obtenu, dans le même groupe politique, le plus grand nombre de voix lors des dernières élections communales C’est donc l’Échevin Luc Delvaux qui est devenu Bourgmestre lors du conseil communal du 30 mars à 20 heures.

«Après plus de 4 années à votre service comme Échevin, je deviens Bourgmestre dans la continuité du travail mené par Claude, avec la ferme intention d’entretenir la prospérité de Sprimont et de veiller au bien-être de tous ses habitants» a annoncé Luc Delvaux dans sa courte première prise de parole en tant que Maïeur.

C’est la Conseillère communale Pascale Ummels qui a repris les fonctions laissées libres par le nouveau Bourgmestre, à savoir, l’Aménagement du territoire, l’Urbanisme et le Sport.

A. Dechamps - équipe de rédaction

Autres actualités à Sprimont

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Sprimont