Spa - J-7 avant les Francos : nos incontournables

Du 19 au 22 juillet, les Francofolies sont de retour pour 4 jours de musique au centre de Spa. Une édition particulièrement ambitieuse puisque le festival fait le plein de nouveauté pour son 25e anniversaire. La principale et non des moindres, c’est bien sûr l’apparition d’un site unique qui permettra à tous les festivaliers d’assister à tous les concerts. Fini donc de devoir choisir entre la place de l’Hôtel de Ville et le village Francofou, les cinq scènes seront regroupées dans un seul village établi entre le Parc de Sept Heures et la place Royale. Un remaniement qui signifie aussi un billet unique par jour et plus de choix musicaux pour les festivaliers. Mais ce ne sera pas la seule nouveauté. Entre têtes d’affiche, technologies et gourmandises, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette 25e édition.

Une affiche prometteuse et les Belges à l’honneur

La cuvée musicale 2018 s’annonce d’ors et déjà prometteuse avec la venue de pointures de la chanson comme Calogero ou Francis Cabrel, de retour à Spa après 10 ans d’absence. Comme le veut la tradition, la chanson française tiendra le haut du pavé avec, notamment, Suarez, Christophe Willem, Cœur de Pirate, Vianney, Amir, Arcadian… Mais le festival fait aussi la part belle à la musique urbaine et à l’électro en invitant des artistes de choix comme Romeo Elvis x Le Motel, Caballero et Jeanjass, l’Or du Commun, Lost Frequenties, Henri PFR, Alex Germys, Todiefor ou encore Mosimann, un habitué des lieux.

Plus que jamais en 2018, les Francos serviront de tremplin aux talents de chez nous. Une soixantaine d’artistes belges sont ainsi programmés, parmi lesquels quelques références (Ozark Henry, Girls in Hawaii, Pale Grey, Typh Barrow) et de belles découvertes comme Lylac, Faon Faon, La Smala, Blanche…

Un site «cashless» grâce aux bracelets connectés

Au rayon des innovations, impossible de passer à côté des nouveaux bracelets à puce qui permettront aux festivaliers de consommer sans qu’aucun euro ne circule à l’intérieur du site. Concrètement, cela veut dire que chaque festivalier devra créer un compte et pourra y charger une somme d’argent de son choix. Cette somme sera transférée sur sa puce dès son arrivée au festival et sera débitée lors de chaque achat. Le rechargement sera possible via des automates installés à divers endroits du festival (paiement uniquement par carte) et via son smartphone avec l’application Payconiq.

Cette petite révolution technologique aura de nombreux avantages comme éviter les files aux jetons mais aussi les risques de vol ou pertes d’argent durant le festival. Et si en rentrant chez vous il vous reste de l’argent sur votre porte-monnaie virtuel, pas d’inquiétude: le solde sera remboursé.

Et encore: apéros-réveils, piétonnier gourmand, exposition

Parmi les autres nouveautés de ces 25e Francos, il y aura encore la création des «apéros-réveils» aux Thermes. L’occasion de motiver en douceur chaque matin à 11h grâce à un mix lounge concocté par DJ Gass, l’ex membre du groupe Surfing Leons. Au cœur du parc, les festivaliers pourront aussi redécouvrir les moments forts des 25 dernières années grâce à une exposition installée derrière la galerie Léopold II. Malgré le remaniement du site, le public pourra toujours profiter de l’ambiance conviviale des Francos en flânant dans le piétonnier gourmand, rehaussé par des concerts gratuits d’artistes spadois. Bref, que vous souhaitiez profiter à fond de tous les concerts ou simplement profiter de l’ambiance du festival, c’est à Spa qu’il faudra être ces 19, 20, 21 et 22 juillet prochains.

Informations et réservations sur www.francofolies.be

Manon Dumoulin - équipe de rédaction

Autres actualités à Spa

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Spa