Spa - Le plan de mobilité sera retardé d’un mois

Comment circuler à pied, à vélo, en voiture, en camion et stationner à Spa? Le plan de mobilité de la ville censé répondre à ces questions est attendu à Spa depuis… 17 ans, déjà. Annoncé pour fin du mois d’avril, il sera pour finir présenté lors du conseil communal du 23 mai prochain avant une présentation au public le mercredi 24 mai. Un retard d’un mois, donc.

Les partis de l’opposition réclamaient le report de la présentation du plan communal de mobilité de Spa. Leurs arguments? Pas assez de temps pour potasser cet épais dossier, mais aussi l’absence d’un membre de Transitec (qui a réalisé le plan) lors de la réunion de présentation à la Commission Communale Consultative d’Aménagement du Territoire et de Mobilité prévue cette semaine. Une commission qui a beaucoup travaillé sur le nouveau visage des rues de Spa.

Pour le 23 mai

Si l’échevin socialiste de la Mobilité, Pierre Bray, voulait garder le planning initial, il cède finalement et consent à présenter le plan communal de mobilité (PCM) un mois plus tard. «La personne de Transitec n’était pas disponible en avril mais le sera en mai, raison pour laquelle on présentera le PCM au conseil communal du 23 mai. Mais, cette fois, c’est un retard indépendant de notre volonté», souligne Pierre Bray à qui l’opposition demande à presque chaque conseil la date de présentation du plan. Un report à contrecœur, alors que, selon l’échevin, les grandes tendances du plan sont déjà connues de tous puisqu’elles ont déjà été évoquées lors des précédents conseils communaux. Il ne comprend donc pas bien pourquoi encore perdre un mois dans ce dossier qu’on a déjà trop attendu. D’ailleurs, certains aménagements déjà réalisés, comme la place du Monument et la piétonnisation d’un de ses côtés, font partie de ce fameux plan.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Spa

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Spa