Soumagne - Des célébrations patriotiques bien suivies

Malgré la météo peu favorable, le public s’est déplacé pour ces manifestations du souvenir, que ce soit à Fléron, à Trooz, à Grand-Rechain, à Soumagne ou à Olne qui clôturait la journée en organisant le tour habituel des monuments à la nuit tombée. Les enfants des mouvements de jeunesse y ont entendu leur Bourgmestre expliquer ce que représentait l’Armistice signé le 11 novembre à 6 heures dans le Wagon de Rethondes (dans la forêt de Compiègne). Nous n’avons pu suivre que le début des cérémonies de Trooz en participant à Forêt à l’hommage aux deux monuments du village, celui rappelant le massacre des résistants en 1944 et au cimetière, à la tombe du soldat Joseph Imschoot mort le 5 août 1914 à court de munitions. À Ayeneux, après la messe, la Bourgmestre a appris – ou rappelé aux plus anciens – le rôle de la Belgique quand la résistance des soldats sur l’Yser avait suscité l’admiration et où, dans les pays alliés, on se servait d’un slogan «Poor little Belgium» «Pauvre petite Belgique, pays violé, pillé» en propagande pour le recrutement de combattants. «Jeunesse de Soumagne et d’ailleurs, souvenez-vous toujours de ce que vous devez aux femmes et aux hommes qui furent si grands dans l’épreuve et le malheur», a-t-elle déclaré en incitant les jeunes « à être tolérants lors des disputes et à essayer d’apaiser les tensions, une manière à votre échelle de contribuer à la Paix dans le monde ».

F. BOVY - équipe de rédaction

Autres actualités à Soumagne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Soumagne