Soumagne - Les Ateliers de Dame Papier

Isabelle Serville n’a pas, à proprement parler, de formation artistique même si depuis l’enfance elle aime bricoler et a touché à toutes les disciplines, du dessin au modelage de la terre en passant par la couture et la décoration de sa maison. « Petite, J’ai toujours aimé dessiner ou fabriquer des vêtements pour mes poupées » nous confie la jeune femme « J’aime la couleur et l’assemblage des nuances. J’ai toujours été attirée par le stylisme ».

C’est en participant à un atelier de papier mâché qu’elle se prend au jeu de cette technique particulière. L’encollage du papier et le façonnage demandent une certaine dextérité et beaucoup de méticulosité. D’une hauteur d’environ 40 cm de haut les figurines d’Isabelle sont toutes en finesse et délicatesse. Leurs visages aux grands yeux ornés de longs (vrais) faux cils semblent pensifs ou étonnés. Leurs corps drapés dans des jupes bouffantes et leurs longs membres leur donnent un petit air romantique, un peu vaporeux et naïf. « J’ai beaucoup testé avant de trouver mon propre style qui se trouve vraiment dans le visage de mes poupées. Je les appelle Les Coquettes. Elles ont un côté très fifilles. J’aime les univers aux couleurs douces comme les illustrations de Gaëlle Boissonnard ».

Isabelle Serville aime travailler les papiers artisanaux ou les restes de papiers peints qui constituent la jupe de ses personnages. « Je commence par cette base que je moule sur un ustensile ou un ballon, puis je lui donne les plis. J’aime beaucoup le travail de la colle et du papier. C’est reposant, lisse et doux à façonner. J’ajoute un cône pour former le buste et du fil de fer enrubanné de tape de masquage coloré pour les bras et les jambes ». Seul le visage, un œuf en plastique ou en frigolite recouvert de papier mâché est peint délicatement à main levée. Il faut ensuite laisser sécher environ 24 heures pour que la figurine soit terminée. Avec son travail à plein-temps et sa vie de famille, Isabelle consacre ses soirées à ses poupées dans l’atelier qu’elle s’est aménagé à côté de son salon. « J’aime le fait d’avoir des résultats assez rapides et aussi le côté pratique de cette activité qui me permet d’arrêter et de reprendre à tout moment sans que cela perturbe ma vie de maman. Je veux que cela reste une activité complémentaire et surtout amusante. Je ne veux pas de contraintes, que cela reste un plaisir ». Depuis quelques années, elle expose une ou deux fois par an.

Dernièrement à la Maison des Métiers d’Arts à Liège pour l’expo cadeaux en 2015 et avec d’autres artistes du papier mâché en 2016, Chez Envol à Clermont et bientôt avec Les Germaines. Si l’idée lui plaît, elle peut réaliser des poupées personnalisées pour des cadeaux. « Pour une diététicienne, j’ai créé une poupée avec un gâteau dans une main et une cerise dans l’autre. Pour une avocate, une figurine avec sa robe noire assise sur le code civil ou pour une accro au shopping une femme croulant sous les sacs… en papier ». Dame Papier, ce sont aussi des stages pour adultes et pour enfants dans une ambiance bien sympathique. Pour les enfants pendant les vacances de Pâques et d’été, pour les adultes pendant 4 séances les jeudis de 19h30 à 22h à partir du 7 septembre et en décembre le mercredi soir.

Un univers décoratif emprunt de douce rêverie qui nous ramène à l’enfance et à nos jeux de petites filles. À découvrir, à partager, à offrir et pourquoi pas à essayer!

Isaserville@gmail.com

www.facebook/lesateliersdedamepapier

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Soumagne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Soumagne