Sombreffe - Deux écoles, deux continents

Depuis plusieurs mois l’école des 2 Châtaigniers de Sombreffe correspond avec une classe de l’école de Banka au Cameroun. Les élèves de 4e de Madame Delphine récoltent du matériel et des fonds pour aider cette école à se développer. Chaque enfant de la classe a un petit correspondant attitré.

Ce 5 mars, Marie-Christine Mouyard, habitante de Sombreffe mais aussi marraine de cette école camerounaise, s’est envolée vers Yaoundé pour un petit mois. Elle est partie avec des valises chargées de courriers, de photos et de cadeaux de la part des petits Sombreffois.

Quelques jours après son arrivée, via Messenger, les élèves de la classe de Madame Delphine ont reçu de très nombreuses photos de Marie-Christine montrant le bonheur sur les visages de ces enfants d’Afrique qui ne savaient même pas ce qu’était un cadeau!

Clara, élève de 4e primaire, explique avoir eu les larmes aux yeux en voyant son petit bonnet bleu sur la tête de sa correspondante tellement le sourire de celle-ci était immense. Dayan, lui, a envoyé un jeu de société. Des bonbons, des peluches, des livres… Tous ces cadeaux ont fait le bonheur des enfants camerounais.

Marie-Christine envoie tous les jours des dizaines de photos relatant la vie là-bas, les paysages, coutumes, un nouveau puits dans le village… Comment vivre sans eau ni électricité? Une expérience unique pour les petits Belges qui découvrent parfois avec stupeur les conditions de vie très difficiles de leurs nouveaux amis.

Si vous voulez suivre leur histoire, rendez-vous sur le site Facebook «Une école, un espoir à Banka-Baham».

V.L. - équipe de rédaction

Autres actualités à Sombreffe

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Sombreffe