Soignies - Quand Vincent a créé la Ville…

Les mots résonnent encore : « L'An de grâce 670. Les Francs règnent sur l'Occident chrétien… Un monde nouveau se construit. Dans les contrées du Nord, encouragés par l'Eglise, des Seigneurs mérovingiens créent de nouveaux foyers de civilisation. L'un d'eux, Vincent Madelgaire, quitte ses terres d'Hautmont pour fonder une abbaye, non loin des sources de la Senne… L'abbaye attire de nombreuses personnes qui s'installent à proximité… Soignies est né. » Ainsi contée, l’histoire de Soignies nous replonge dans les méandres moyenâgeux. Pourtant, les Sonégiens sont plus que jamais ancrés dans leurs traditions et leur histoire. Le Lundi de Pentecôte, la cité sonégienne reprend son costume d’époque. Le Tour Saint-Vincent et la Procession sont les deux moments importants de la journée. « Et ce la commence très tôt », explique Paul Hazebroucq, Président de l'ASBL Comité de la procession historique du Tour Saint-Vincent. « Dès 3h50 au matin, les confrères accueillent le maître de l’année mais ce n’est qu’à 6h que les pèlerins quittent la Collégiale avec les châsses pour un parcours formant une boucle autour de la cité. Deux haltes permettent d’entendre à 7h15 un panégyrique du saint fondateur de la ville, qui vécut au 7e siècle. Cette homélie est prononcée au Marais Tilleriau, tout proche du CHR de la Haute Senne. Enfin, à mi-parcours, il est permis de participer à une célébration eucharistique dans l’église de l’Immaculée Conception. »

Il s’agit là du Tour Saint-Vincent sur un parcours d’une dizaine de kilomètres autour de la ville. Une vingtaine de chapelles juche le parcours, datant d’époques diverses. Ce Tour remonte à 750 ans !

A 11h, place à la Procession. Paul Hazebroucq conclut : « Les pèlerins s’effacent, tandis qu’une procession historique va solenniser le retour des châsses à la Collégiale, après un circuit dans plusieurs rues du centre de la ville. Cette procession réunit un millier de figurants revêtus de costumes chatoyants. De l’époque mérovingienne à nos jours, les spectateurs voient défiler des tableaux pédestres et équestres au sein desquels s’intègrent quinze groupes musicaux. Vers 13h30, la grande châsse de saint Vincent est remontée solennellement dans sa chapelle surélevée au chevet du chœur. »

Le rendez-vous est pris. Pour les insomniaques, n’hésitez pas à aller voir passer les pèlerins dès l’aurore…

Le 5/6 à Soignies. Site ? www.procession-saint-vincent.be/

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Soignies

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Soignies