Seraing - Projet ambitieux pour l’arrivée du tram

La gare routière de Jemeppe deviendra alors un centre important où tous les gens voulant se rendre à Liège en transports en commun y laisseront leurs voitures et emprunteront le tram. Ils viendront de toute la Haute Meuse: Grâce-Hollogne, Flémalle et Seraing. Et avant de partir à Liège ou en revenant, ils voudront sans doute effectuer des achats, boire un verre, manger, faire des courses…

Un petit centre commercial

D’où l’idée de créer un centre commercial couvert, un peu dans le même principe que la passerelle (métal et verre) et qui englobera la gare routière dans son ensemble, au-dessus des voies de circulation automobile.

Et de reprendre alors l’idée de la grande tour, chère à Alain Mathot, en lui adjoignant 2 petites sœurs. « L’endroit va devenir un centre multimodal important, reprend Nicola Prebenna. Au pied de l’autoroute, avec une gare routière de bus, un arrêt de train et le futur tram. Tout ça dans un mouchoir de poche. D’où l’idée de relier le tout avec une toiture en verre, pour que les gens soient à l’abri des intempéries, et un petit centre commercial avec magasin d’alimentation, café et restaurant. »

Et trois tours!

Et vu toutes ces facilités d’accès et de transports, l’architecte est persuadé que beaucoup de gens voudront y habiter. C’est pourquoi, il prévoit non pas une, mais trois tours!

La 1ère, la plus grande (30-35 étages) sera située à gauche du pont de Seraing en descendant de l’autoroute. La 2e à droite du pont ferait une vingtaine d’étages. Et une 3e, au pied de la nouvelle passerelle qui ne ferait plus qu’une dizaine d’étages. « C’est là qu’on abriterait le futur commissariat central de Seraing qu’Alain Mathot voulait placer au rez-de-chaussée de sa tour. Et on pourrait y mettre des bureaux aux étages, ainsi que des espaces de coworking pour entreprises. »

Les 2 tours de logement bénéficieraient ainsi d’une belle vue panoramique de la vallée industrielle, de la sécurité que peut apporter la présence d’un commissariat central voisin, de la proximité des commerces de Jemeppe, mais aussi de Seraing via la nouvelle passerelle. Et bien sûr de toutes les possibilités de transports à pied, à vélo, en voiture, en tram, en bus, en train et même… en bateau!

Les Obstacles à franchir

Mais il est loin de la coupe aux lèvres évidemment. Si le projet ne manque pas d’atouts, il faut d’abord que tout le collège serésien y adhère.

Et bien sûr, il repose sur des investissements essentiellement privés (à part la passerelle et le commissariat). Il faudra donc convaincre des entreprises qu’elles vont pouvoir rentabiliser les sommes engagées.

Or, Seraing traîne toujours, malheureusement, une réputation peu «sexy» et le pouvoir d’achat n’est pas parmi les plus élevés. Il faudra donc y attirer de nouveaux habitants qui ont davantage de moyens.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Seraing

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Seraing