Seilles - Les vingt ans de Techno Métal Industrie

La soirée festive était animée, notamment par le magicien Philippe et une belle brochette d’invités, parmi lesquels on reconnaissait les ministres wallons Éliane Tillieux, Maxime Prévot, les autorités communales, le bourgmestre Claude Eerdekens en tête.

Michel Deneil, Benoît de Dorlodot, Éric Deneil, fondateurs de l’industrie, ont exprimé au public leur fierté d’avoir créé ce qu’on peut appeler une «success-story».

Étalement des compétences

Techno Métal Industrie est une PME andennaise fondée en 1996.

Elle occupe aujourd’hui 80 personnes. De la conception à la réalisation, l’entreprise est active dans trois secteurs différents: charpentes métalliques (hall, centres commerciaux), ouvrages d’art (ponts, passerelles), ferronneries (garde-corps, main-courantes…).

Ces trois secteurs d’activité permettent à l’entreprise d’obtenir des marchés mixtes et d’assurer un service complet à ses clients.

La structure de l’entreprise est davantage pensée de façon horizontale plutôt que verticale, les compétences sont étalées. Cela permet un contact direct entre clients, fournisseurs et direction. Cette dernière maintient également un contact rapproché avec la production. Pour les dirigeants, cette structure garantit réactivité et flexibilité.

L’évolution des capacités de production de l’entreprise et les compétences de son personnel font de Techno Métal Industrie un des acteurs principaux pour la Wallonie en termes de construction d’ouvrages d’art. À ce titre, elle est seule détentrice en Wallonie de la classe 7 d’agréation pour marchés publics en catégorie ferronneries et constructions métalliques (classe 7 d’agréation: signifie que l’entreprise peut réaliser des travaux pour un montant allant jusqu’à 5.330.000 euros par chantier).

Ph. B. - équipe de rédaction

Autres actualités à Seilles

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Seilles