Schaerbeek - Thierry, Roi de Schaerbeek, a le folklore dans la peau

S’il n’habite pas Schaerbeek, Thierry Gérard, 47 ans, n’en est pas moins un passionné de carnaval et de folklore. Une passion qui lui a valu de devenir Roi de Schaerbeek. « J’allais souvent voir des carnavals à Asse, Dilbeek et Opwijk. Un jour, un ami m’y a vu et m’a fait entrer dans le comité carnavalesque de Schaerbeek. Voici cinq ans, j’y suis devenu Prince après avoir passé une série d’épreuves. Il s’agissait de questions portant sur l’histoire et le folklore de Schaerbeek, d’identifier des bières en les goûtant, ou d’encore jouer à la mijole en lançant des jetons qui devaient tomber dans un trou. »

En 2016, il accède au titre de Roi Carnaval de Schaerbeek. Stade suprême, celui d’Empereur Carnaval. « Il n’y en a qu’un seul, contrairement aux rois et princes. Mais celui qui a ce titre m’a déjà gentiment fait comprendre que ‘Tu n’auras pas ma place tout de suite !’ »

Ambassadeur folklorique

Quel est le rôle d’un Roi Carnaval ? « Je représente la commune à de nombreuses fêtes folkloriques et monte dans le char principal lors du cortège annuel du Scharnaval. De là-haut, je lance des bonbons au public. »

Un Roi qui se doit, noblesse oblige, de parader en costume.« Il est offert par la commune et fait sur mesure. Il se compose d’une cape, d’un sceptre, de médailles qu’on multiplie au gré des lieux visités et d’un chapeau orné de 3 plumes de faisan. »

Thierry et ses acolytes attendent le public lors du prochain Scharnaval qui se tient chaque 2e week-end de mars.

Julien SEMNINCKX - équipe de rédaction

Autres actualités à Schaerbeek

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Schaerbeek